148161 réponses (2.7% du corpus) en rapport avec "pays" ont été trouvées et analysées en temps réel pour produire cette page, en respectant les filtres choisis. 
78905 personnes (44.3% des répondants) se sont exprimées sur votre requête.


Comment utiliser l'outil ?

Vous pouvez filtrer les résultats de la recherche par zone géographique (en haut à gauche) ou par source de données (à droite).
Les premières parties de cette page visent à donner une information agrégée sur les résultats de la recherche. Le bas de page permet de se plonger directement dans les différentes contributions qui répondent à votre recherche.


Thématiques associées aux réponses

Les répondants ont eu la possibilité de remplir plusieurs questionnaires, regroupés en 4 grandes thématiques.

Il est toutefois possible que des réponses ayant un rapport avec votre requête pays soient présentes dans une thématique différente de celle lui étant naturellement attribuée.

D'autres sources de données, complémentaires à celles recueillies sur la plateforme du grand débat, sont amenées à être ajoutées à cet outil par la suite.

Origine des réponses

Les réponses proviennent de 90 questions différentes, réparties dans quatre questionnaires.

Ci-contre, vous trouverez le top 5 des questions dans lesquelles votre requête pays est présente.

1) Que pourrait faire la France pour faire partager ses choix en matière d'environnement au niveau européen et international ? (17803 réponses)

2) Que proposez-vous afin de répondre à ce défi [l'immigration] qui va durer ? (16367 réponses)

3) Que pensez-vous de la situation de l'immigration en France aujourd'hui et de la politique migratoire ? Quelles sont, selon vous, les critères à mettre en place pour définir la politique migratoire ? (13773 réponses)

4) Y a-t-il d'autres points sur les impôts et les dépenses sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ? (9044 réponses)

5) Que faudrait-il faire selon vous pour apporter des réponses à ce problème ? (6569 réponses)

+

Répartition des réponses dans le temps

Ci-contre, vous trouverez la répartition des réponses associées à votre requête pays, par date de mise en ligne.

Rappelons que la plateforme du Grand Débat était accessible du 22 janvier au 8 mars avec un important pic de participation dans les premiers jours.

Thèmes associés

La requête pays est associée à différents concepts. Ci-dessous, vous trouverez les principaux concepts souvent évoqués en lien avec la requête.

La taille des mots est proportionnelle à l'importance du thème, et la couleur à la positivité moyenne des réponses dans lesquelles le thème apparaît. Plus d'informations sont disponibles dans la rubrique ("Analyse de sentiments") ci-dessous. 

origine (127 réponses)
aider (103 réponses)
immigration (79 réponses)
guerre (78 réponses)
développement (78 réponses)
migrants (76 réponses)
accueillir (27 réponses)
afrique (22 réponses)
africains (21 réponses)
concernés (20 réponses)

Types de répondants

Répartition des résultats de la recherche pays selon le type de répondant, parmi les catégories suivantes :

- Citoyen / Citoyenne
- Elu / Elue et institution
- Organisation à but lucratif
- Organisation à but non lucratif

Densité de réponses

La carte ci-contre présente la surreprésentation de votre requête pays par département. Plus la part de réponse traitant de votre requête est élevée dans un département, plus sa couleur est foncée.



Created with Raphaël 2.2.0 Les moins densesIntermédiairesLes plus denses
Chargement de la carte...

Répartition géographique

La carte ci-contre permet d'analyser la répartition géographique des réponses en lien avec votre requête pays. Elle indique les villes dans lesquelles on retrouve le plus de fois des réponses pertinentes par rapport à votre recherche, avec le top 10 suivant :

Paris (9496 réponses)
Lyon (2203 réponses)
Toulouse (1811 réponses)
Marseille (1705 réponses)
Nantes (1277 réponses)
Bordeaux (1111 réponses)
Montpellier (919 réponses)
Nice (888 réponses)
Rennes (792 réponses)
Strasbourg (757 réponses)

Created with Raphaël 2.2.0 Moins de 5 réponsesEntre 5 et 100 réponsesEntre 100 et 500 réponsesPlus de 500 réponses

La visualisation des réponses pour les régions d'outre-mer sera très bientôt disponible.



Chargement de la carte...

Analyse de sentiments

(A titre indicatif)

La carte ci-contre présente la positivité moyenne des réponses retrouvées dans la recherche, agrégées au niveau des départements. Pour ce faire, l'ensemble des réponses ayant un rapport avec votre recherche pays a été analysé. Selon le lexique et les tournures de phrases employées dans ces réponses, un algorithme détermine si celles-ci sont plutôt négatives, positives, ou neutres (voir encadré pour une explication sur la méthode).
Du fait de l'imperfection de ces méthodes, en français notamment, les résultats sont à interpréter avec précaution.

Comment fonctionne l'analyse de sentiments ?

L’analyse de sentiments permet de déterminer la tonalité émotionnelle qui se cache derrière une phrase ou un paragraphe. L’algorithme apprend à identifier la positivité des phrases à partir de corpus annotés (les critiques de cinéma par exemple). Ce qui a été appris peut ensuite être réexploité dans des bases non annotées, comme celle du Grand Débat.



Created with Raphaël 2.2.0 Les plus négatifsIntermédiairesLes plus positifs
Chargement de la carte...

Détail des réponses

Ci-dessous, la liste des réponses associées à votre requête pays.

Chaque encadré correspond à une réponse qui fait figurer les termes de votre recherche, accompagnée de la question associée. En cliquant sur « Ouvrir », vous pourrez accéder à l’ensemble du questionnaire de la personne concernée, pour les quatre thématiques.




En savoir plus


Démocratie Que pensez-vous de la situation de l'immigration en France aujourd'hui et de la politique migratoire ? Quelles sont, selon vous, les critères à mettre en place pour définir la politique migratoire ?


Accueillir les personnes venant de pays en conflit. Pour les autres, agir auprès des états concernés pour leur faire comprendre de revoir la gestion de leur pays, de lutter contre la corruption, de ne négliger aucune couche de société dans leur pays, sinon ils perdront leur population sans laquelle ils ne pourront pas se développer. J'ai travaillé pendant 8 ans dans un pays sud saharien. Pour ceux qui avaient la chance d'aller au lycée, le plus grand espoir n'était pas de contribuer au développement de leur pays, mais de s'exiler dans un pays développé. Il faudra aussi les aider à faire face au changement climatique sinon, les pays vont se vider entièrement de leur population.

Ouvrir

Démocratie Que proposez-vous afin de répondre à ce défi [l'immigration] qui va durer ?


Ce défi durera tant qu'ils ne resteront pas dans leurs pays d'origine. Que font les organisations internationales, l'Europe et la France pour aider ces pays à conserver leur population ? On soutient des dictateurs qui pillent les richesses de ces pays, la population fuit ces pays et on s'étonne de les voir arriver dans nos pays !

Ouvrir

Démocratie Que proposez-vous pour renforcer les principes de la laïcité dans le rapport entre l'Etat et les religions de notre pays ?


Les arrivants d'autres pays doivent respecter les lois du pays, les religions du pays, les coutumes du pays, si ce n'est pas le cas il doivent après une période de probation longue être priés de retourner dans leur pays d'origine.

Ouvrir

Démocratie Que pensez-vous de la situation de l'immigration en France aujourd'hui et de la politique migratoire ? Quelles sont, selon vous, les critères à mettre en place pour définir la politique migratoire ?


Je pense que l'immigration est autant subie par les migrants que les pays d'accueil : il faut avant tout agir dans les pays de départ pour réduire les risques d'immigration. Pour la France en tant que pays d'accueil, je pense qu'il faudrait mettre en place un système composé d’un quota global, assorti de quotas par pays (à assouplir et faire fluctuer en fonction des tensions dans les pays ; par exemple, en cas de crise migratoire majeure, augmenter le quota du pays concerné et réduire temporairement les quotas des autres pays). A revoir tous les 3 ou 6 mois par ex.

Ouvrir

Démocratie Que proposez-vous pour renforcer les principes de la laïcité dans le rapport entre l'Etat et les religions de notre pays ?


Malgré le principe de laïcité que je défends totalement nous sommes un pays de tradition catholique et sous prétexte de ne pas vouloir frustrer telle ou telle autre religion il ne faut pas renier nos racines et nos traditions telles que les crèches telles que les fêtes de Pâques, pâques de Noël qui existent depuis toujours dans notre pays. Que les différentes religions et possibilité de s'exprimer c'est normal mais nous ne sommes ni un pays musulman un pays orthodoxe ni un pays juif etc... Etc... Essayez dans un pays musulman d'exercer votre culte catholique, essayez dans un pays juif d'exercer votre culte catholique et pour beaucoup d'autres religions c'est la même chose... Pourquoi devrions-nous faire une exception, des exceptions..??

Ouvrir

Démocratie Que proposez-vous afin de répondre à ce défi [l'immigration] qui va durer ?


Aider les pays africains ou autres à mieux exploiter leurs ressources. Que nous, pays européens ou autres pays riches n'exploitent pas ces pays. Que les jeunes africains ne fuient pas leurs pays en ayant du travail chez eux

Ouvrir

Démocratie En matière d'immigration, une fois nos obligations d'asile remplies, souhaitez-vous que nous puissions nous fixer des objectifs annuels définis par le Parlement ?


Il n'y a pas d'objectif à avoir, on doit avoir un projet dans chaque pays européens, avec les possibilités d'accueil, de travail, quel types d'emplois possibles répertoriés. Ainsi nous aurions immédiatement une vision de nos besoins et des efforts que nous pouvons faire dans l’accueil de ces personnes et dans quel pays. Puisque nous sommes impuissant sur les causes, les passeurs etc ... et que nos différentes politiques extérieures dans ces zones là y sont certainement pour un peu ... ils faut bien sûr recevoir, et aider ces migrant. Les plus forts, les plus riches doivent épauler les plus faibles et les plus pauvres. Si un jours le réchauffement climatique inverse les pays, les climats, les catastrophes et que l'on doivent partir on aura l'air fin si on n'as pas montré l'exemple... Ensuite il faut accompagner ces personnes et savoir surtout ce que nous pouvons leur proposer et dans quel pays. Le pays qui reçoit ces personnes par vagues, doit avoir les moyens d'une organisation pour répertorier, créer une fiche d'identité complète de la personne. Vérifier les liens familiaux extérieurs à ce pays, leurs projets mais surtout les diriger avec leur accord vers le pays européen demandeur. Il peut s'envisager une aide ponctuelle à ces personnes dans le pays d'arrivé et organiser une aide au retour dans leurs pays d'origine ,ou d'un pays voisin du migrant lorsque les conditions seront réunies.

Ouvrir

Démocratie Que proposez-vous afin de répondre à ce défi [l'immigration] qui va durer ?


mise en place d'aides dans les pays concernés avec des centres de formation avec l'aide financière apportée aux pays en voie de développement ( environ 12 milliards d'euros par an ) . reconduire dans leurs pays les clandestins arrivés dans notre pays Engager et négocier des actions avec l'accord des pays pour réduire l'immigration clandestine ( arrestation et jugements des passeurs , destruction des bateaux)

Ouvrir

Fiscalité S'il faut selon vous revoir les conditions d'attribution de certaines aides sociales, lesquelles doivent être concernées ?


Afin d'obliger les gouvernements qui, par leur politique ou leur comportement obligent à leurs administrés à fuir leur pays et qui ont une ambassade dans les autres pays, faire en sorte que les aides ne soient plus versées par le pays d'accueil, mais par le pays d'origine et cela au niveau de celles versées dans le pays d'accueil. Cette obligation financière obligerait peut-être à ces dirigeants de réfléchir à la conséquence de leurs actes car souvent ces dirigeants n'ont pas de politique sociale.

Ouvrir

Démocratie Que pensez-vous de la situation de l'immigration en France aujourd'hui et de la politique migratoire ? Quelles sont, selon vous, les critères à mettre en place pour définir la politique migratoire ?


L’immigration est une honte pour l’humanité et surtout pas une chance pour les migrants. Une honte pour l’ONU qui ne fait rien pour condamner les pays d’où proviennent ces flux migratoires et pour stopper cette catastrophe La politique d’immigration actuelle devrait principalement s’orienter vers l’aide aux pays d’émigration, à ne pas dépasser le taux de natalité de 2, à la formation des jeunes qui peuvent contribuer au développement de leur pays, investir (avec contrôle) dans ces pays (comme le fait la Chine), aider les migrants arrivés soit à s’intégrer, soit à retourner pour se réinstaller dans leur pays. En 40 années, les pays asiatiques dont la Chine (qui a limité la croissance de sa population) ont réussi une formidable expansion économique qui a permis une forte élévation du niveau de vie moyen de leur population. Ce qu’ont fait ces pays, les pays d’émigration d’Afrique auraient dû le faire. La France doit adapter sa politique, mais aussi les pays européens et l’ONU. Pour mémoire, lors des précédentes immigrations 2/3 des italiens sont repartis en Italie et 42 % des Polonais en Pologne. Le développement du numérique va accentuer les problèmes d’emploi en France. Le flux migratoire va aggraver la situation. Faute de changement de politique, la France, l’Europe, les pays d’émigration, la Planète vont vers une catastrophe humanitaire plus grande.

Ouvrir