37631 réponses (0.7% du corpus) en rapport avec "impôt revenu" ont été trouvées et analysées en temps réel pour produire cette page, en respectant les filtres choisis. 
30660 personnes (17.2% des répondants) se sont exprimées sur votre requête.


Comment utiliser l'outil ?

Vous pouvez filtrer les résultats de la recherche par zone géographique (en haut à gauche) ou par source de données (à droite).
Les premières parties de cette page visent à donner une information agrégée sur les résultats de la recherche. Le bas de page permet de se plonger directement dans les différentes contributions qui répondent à votre recherche.


Thématiques associées aux réponses

Les répondants ont eu la possibilité de remplir plusieurs questionnaires, regroupés en 4 grandes thématiques.

Il est toutefois possible que des réponses ayant un rapport avec votre requête impôt revenu soient présentes dans une thématique différente de celle lui étant naturellement attribuée.

D'autres sources de données, complémentaires à celles recueillies sur la plateforme du grand débat, sont amenées à être ajoutées à cet outil par la suite.

Origine des réponses

Les réponses proviennent de 90 questions différentes, réparties dans quatre questionnaires.

Ci-contre, vous trouverez le top 5 des questions dans lesquelles votre requête impôt revenu est présente.

1) Que faudrait-il faire pour rendre la fiscalité plus juste et plus efficace ? (16375 réponses)

2) Quels sont selon vous les impôts qu'il faut baisser en priorité ? (9962 réponses)

3) Y a-t-il d'autres points sur les impôts et les dépenses sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ? (3876 réponses)

4) Quelles sont toutes les choses qui pourraient être faites pour améliorer l'information des citoyens sur l'utilisation des impôts ? (2109 réponses)

5) Si oui, avez-vous déjà utilisé ce droit à l'erreur ? Si oui, à quelle occasion en avez-vous fait usage ? (1536 réponses)

+

Répartition des réponses dans le temps

Ci-contre, vous trouverez la répartition des réponses associées à votre requête impôt revenu, par date de mise en ligne.

Rappelons que la plateforme du Grand Débat était accessible du 22 janvier au 8 mars avec un important pic de participation dans les premiers jours.

Thèmes associés

La requête impôt revenu est associée à différents concepts. Ci-dessous, vous trouverez les principaux concepts souvent évoqués en lien avec la requête.

La taille des mots est proportionnelle à l'importance du thème, et la couleur à la positivité moyenne des réponses dans lesquelles le thème apparaît. Plus d'informations sont disponibles dans la rubrique ("Analyse de sentiments") ci-dessous. 

tous (134 réponses)
csg (119 réponses)
payer (108 réponses)
revenus (104 réponses)
tranches (99 réponses)
tva (80 réponses)
niches (59 réponses)
progressif (55 réponses)
progressivité (52 réponses)
payé (51 réponses)

Types de répondants

Répartition des résultats de la recherche impôt revenu selon le type de répondant, parmi les catégories suivantes :

- Citoyen / Citoyenne
- Elu / Elue et institution
- Organisation à but lucratif
- Organisation à but non lucratif

Densité de réponses

La carte ci-contre présente la surreprésentation de votre requête impôt revenu par département. Plus la part de réponse traitant de votre requête est élevée dans un département, plus sa couleur est foncée.



Created with Raphaël 2.2.0 Les moins densesIntermédiairesLes plus denses
Chargement de la carte...

Répartition géographique

La carte ci-contre permet d'analyser la répartition géographique des réponses en lien avec votre requête impôt revenu. Elle indique les villes dans lesquelles on retrouve le plus de fois des réponses pertinentes par rapport à votre recherche, avec le top 10 suivant :

Paris (2840 réponses)
Lyon (592 réponses)
Toulouse (446 réponses)
Marseille (426 réponses)
Nantes (334 réponses)
Bordeaux (289 réponses)
Montpellier (245 réponses)
Nice (215 réponses)
Rennes (214 réponses)
Strasbourg (190 réponses)

Created with Raphaël 2.2.0 Moins de 5 réponsesEntre 5 et 100 réponsesEntre 100 et 500 réponsesPlus de 500 réponses

La visualisation des réponses pour les régions d'outre-mer sera très bientôt disponible.



Chargement de la carte...

Analyse de sentiments

(A titre indicatif)

La carte ci-contre présente la positivité moyenne des réponses retrouvées dans la recherche, agrégées au niveau des départements. Pour ce faire, l'ensemble des réponses ayant un rapport avec votre recherche impôt revenu a été analysé. Selon le lexique et les tournures de phrases employées dans ces réponses, un algorithme détermine si celles-ci sont plutôt négatives, positives, ou neutres (voir encadré pour une explication sur la méthode).
Du fait de l'imperfection de ces méthodes, en français notamment, les résultats sont à interpréter avec précaution.

Comment fonctionne l'analyse de sentiments ?

L’analyse de sentiments permet de déterminer la tonalité émotionnelle qui se cache derrière une phrase ou un paragraphe. L’algorithme apprend à identifier la positivité des phrases à partir de corpus annotés (les critiques de cinéma par exemple). Ce qui a été appris peut ensuite être réexploité dans des bases non annotées, comme celle du Grand Débat.



Created with Raphaël 2.2.0 Les plus négatifsIntermédiairesLes plus positifs
Chargement de la carte...

Détail des réponses

Ci-dessous, la liste des réponses associées à votre requête impôt revenu.

Chaque encadré correspond à une réponse qui fait figurer les termes de votre recherche, accompagnée de la question associée. En cliquant sur « Ouvrir », vous pourrez accéder à l’ensemble du questionnaire de la personne concernée, pour les quatre thématiques.




En savoir plus


Fiscalité Que faudrait-il faire pour rendre la fiscalité plus juste et plus efficace ?


Un des problèmes majeurs c’est la juste répartition des impôts entre particuliers et entreprises, entre impôts sur le travail et impôts sur les revenus du capital, entre riches et pauvres… C’est essentiel pour qu’il y ait consentement à l’impôt. Je souhaite une refonte complète de la fiscalité et notamment celle de l’impôt sur le revenu. Chaque euro gagné doit être soumis à l’impôt dans la tranche qui convient, quelle que soit la provenance (salaire, pension loyer, plus value, ….). Tout revenu quel qu’il soit rentre dans la base d’imposition. Aucune niche fiscale, déduction,…. Lorsque l’état veut soutenir ou financer une activité, un secteur… il le fait via le budget général mais pas via des niches fiscales qui dénaturent complètement l’impôt le rendent inégalitaire et pas accepté par les citoyens. Une base et juste un barème de tranches avec un taux associé. Ainsi l’impôt est simple lisible. Tout le monde paie l’impôt quel que soit son revenu même modeste et dans ce cas l’impôt est très faible. A partir du moment où on fait cette réforme plus besoin de distinguer CSG et Impôt sur le revenu on ne conserve que l’impôt sur le revenu, la CSG est un impôt injuste sans progressivité. Les Français résidents à l’étranger sont aussi soumis à l’impôt après avoir déduit ce qu’ils paient dans le pays de résidence. L’impôt marque l’appartenance à la nation. L’essentiel des rentrées fiscales se fait via les impôts indirects (TVA, TIPP,….) or ces impôts sont inégalitaires. Il faut probablement rééquilibrer.

Ouvrir

Etat Pouvez-vous identifier des règles que l'administration vous a déjà demandé d'appliquer et que vous avez jugées inutiles ou trop complexes ?


J'ai touché une indemnité de fin de carrière et je souhaitais pouvoir acquitter directement l'impôt sur ce revenu exceptionnel. Or c'est impossible, il faut que je la déclare avec mes revenus 2018 et si je veux tenter d'en calculer le montant, voici la réponse :"L'impôt correspondant au revenu exceptionnel net est calculé en ajoutant le quart de ce revenu à votre revenu net global ordinaire et en multipliant par 4 le supplément d'impôt correspondant à ce quart du revenu exceptionnel"... c'est risible et triste !!!!!

Ouvrir

Fiscalité Que faudrait-il faire pour rendre la fiscalité plus juste et plus efficace ?


que tous paient un impôt sur le revenu. Certes tous paient des impots comme la TVA mais l'impôt sur le revenu est un vrai symbole de participation au budget de l'état. Ceux qui ne paient pas d'impôt sur le revenu pourraient avoir le sentiment de n'avoir que des droits sans avoir de devoirs.

Ouvrir

Fiscalité Que faudrait-il faire pour rendre la fiscalité plus juste et plus efficace ?


1) IL faut que tous les citoyens participe à l'impôt sur le revenu, les taxes locales,... même pour un montant minime. 2) Avoir un système d'impôt simple et clair pour être plus efficace. 3) Aider les jeunes (inférieur à 40 ans en réduisant par 2 leurs cotisations à l'impôt (revenu et local), cotisations sociales, 4) Cela donnerai du pouvoir d'achat qui se retrouverai dans la consommation et donc la TVA à 20%. 5) Rétablir un ISF pour les patrimoines supérieurs à 50 M€

Ouvrir

Fiscalité Que faudrait-il faire pour rendre la fiscalité plus juste et plus efficace ?


Revoir en profondeur la fiscalité et mettre en place un mécanisme plus simple et compréhensible (supprimer nombre de niches fiscales). Augmenter la progressivité de l'impôt sur le revenu avec davantage de tranches et avec une contribution plus forte pour les tranches supérieures. Privilégier l'impôt sur le revenu plutôt que les taxes. Augmenter l'impôt sur le revenu du patrimoine et du capital par rapport à l'impôt sur le travail.

Ouvrir

Fiscalité Que faudrait-il faire pour rendre la fiscalité plus juste et plus efficace ?


Pour le groupe P.R.E. Justice fiscale. Les recettes fiscales de l’Etat en 2018 se répartissent de la manière suivante : En chiffres arrondis, la TVA contribue pour 51% et l’impôt sur le revenu à 19%. Sachant que l’impôt sur les sociétés (15%) ne concerne pas directement les ménages, les deux seuls premiers sont les plus intéressants à travailler quand on s’intéresse à la fiscalité des particuliers (ils représentent 70% du total des recettes fiscales de l’Etat et plus de 80% de celles provenant des ménages). La TVA est un impôt proportionnel : chacun paie le même pourcentage sur ses achats, qu’il soit riche ou pauvre. L’impôt sur le revenu est en partie progressif : on contribue pour un pourcentage plus élevé de son revenu quand celui-ci augmente. L’impôt sur le revenu contribue donc à réduire les écarts après impôts, alors que la TVA pèse au contraire relativement plus lourd sur les ménages pauvres, la part consommée de leur revenu étant plus importante que celle des ménages aisés. Plus de la moitié des ménages ne paient pas d’impôt sur le revenu (cf. rapports de la DGFiP). Proposition : Diminuer le pourcentage de la TVA et récupérer la même somme sur l’impôt sur le revenu par deux mesures complémentaires : assujettissement de tous les ménages à l’impôt sur le revenu et renforcement de la progressivité de celui-ci. La réforme se fait donc à recettes constantes. Elle peut être mise en œuvre de manière progressive. Elle possède deux avantages : amélioration de la justice fiscale et sensibilisation de l’ensemble de la population à la nécessité de contribuer au financement des services publics. Elle nécessite un fort accompagnement pédagogique.

Ouvrir

Fiscalité Que faudrait-il faire pour rendre la fiscalité plus juste et plus efficace ?


Impôt sur le revenu pour tous pour moins matraquer les revenus qui se situent en haut des classes moyennes. Des revenus situés en bas de la classe moyenne ne subissent pas l'impôt sur le revenu. 36% de prélèvements ramenés sur l'écart de revenu imposable rien que dans la classe moyenne: CSG sur les pensions de retraite (+1,7%) + taxe habitation + impôt sur le revenu.

Ouvrir

Fiscalité Quelles sont toutes les choses qui pourraient être faites pour améliorer l'information des citoyens sur l'utilisation des impôts ?


Reprise de la proposition des auteurs du livre et du site web "revolution fiscale" : "Nous proposons la création d’un nouvel impôt sur le revenu, remplaçant un grand nombre de taxes existantes, notamment: * la contribution sociale généralisée (CSG), * l'actuel impôt sur le revenu (IRPP), qui, sous sa forme actuelle, serait purement et simplement supprimé * le prélèvement libératoire, la prime pour l’emploi, le « bouclier fiscal » Ce nouvel impôt sur le revenu, payé par tous les Français, sera prélevé à la source sur les revenus du travail et du capital (comme l’actuelle CSG, avec la même assiette que cette dernière), suivant un barème progressif (comme l’actuel impôt sur le revenu). Une partie des recettes de ce nouvel impôt sur le revenu sera affectée aux dépenses sociales, de la même façon que l’actuelle CSG. Proposition personnelle d'une grille avec un nombre de tranches supérieur à celles des auteurs : Revenu brut mensuel individuel Taux effectif Impôt mensuel 1 100 € 2% 22 € 2 500 € 10% 250 € 5 000 € 13% 650 € 7 500 € 20% 1 500€ 10 000 € 25% 2 500 € 20 000 € 35% 7 000 E 30 000 € 45 % 13 500 € au dela de 50 000 € 50% 25 000 € Ce barème est exprimé en taux effectifs directement applicable à la totalité du revenu, et non en taux marginal. Il s'applique à la somme de tous les revenus bruts individuels actuellement soumis à la CSG (salaire, revenu d'activité non salarié, retraite, chômage, revenus du capital, y compris les plus values). L'impôt est prélevé chaque mois par l'employeur ou l'institution financière. Le taux effectif à appliquer dépend du revenu annuel finalement obtenu (déclaration correctrice en début d'année suivante). Ce barème rapporte environ 147 milliards d'euros et permet de remplacer entièrement l'actuel impôt sur le revenu (IRPP, avec tranches de taux marginaux allant de 5.5% à 41%), la CSG pesant sur tous les revenus à 7.5% ou 8.2%, la CRDS à 0.5%, le prélèvement libératoire et l'impôt proportionnel sur les plus- values à 18%, la prime pour l'emploi, et le bouclier fiscal. Tous ces impôts, taxes et dispositifs fiscaux sont purement et simplement supprimés. Ce nouvel impôt sur le revenu est beaucoup plus simple et transparent que le système existant. Et il permet de rétablir la progressivité globale de notre système fiscal, et donc de corriger l'injustice du système actuel ."

Ouvrir

Fiscalité Que faudrait-il faire pour rendre la fiscalité plus juste et plus efficace ?


- Rétablissement de l’impôt sur la fortune - Impôt sur le revenu quel que soit le revenu. Un Euro gagné, un impôt à payer ! Ainsi, tous contribuent aux aides en France.

Ouvrir

Fiscalité Que faudrait-il faire pour rendre la fiscalité plus juste et plus efficace ?


- Que tout le monde paye un impôt sur le revenu, même modique ou symbolique. Ce n'est pas normal que moins de la moitié des foyers fiscaux en France ne payent pas cet impôt. - Qu'on ne puisse défiscaliser qu'un pourcentage maximum de son impôt sur le revenu, tous dispositifs fiscaux confondus (ce n'est pas normal que certains ne payent quasiment pas d'impôt sur le revenu car ils ont défiscalisé au maximum des possibilités offertes: c'est légal mais pas normal)

Ouvrir