84651 réponses (1.5% du corpus) en rapport avec "chose" ont été trouvées et analysées en temps réel pour produire cette page, en respectant les filtres choisis. 
63653 personnes (35.8% des répondants) se sont exprimées sur votre requête.


Comment utiliser l'outil ?

Vous pouvez filtrer les résultats de la recherche par zone géographique (en haut à gauche) ou par source de données (à droite).
Les premières parties de cette page visent à donner une information agrégée sur les résultats de la recherche. Le bas de page permet de se plonger directement dans les différentes contributions qui répondent à votre recherche.


Thématiques associées aux réponses

Les répondants ont eu la possibilité de remplir plusieurs questionnaires, regroupés en 4 grandes thématiques.

Il est toutefois possible que des réponses ayant un rapport avec votre requête chose soient présentes dans une thématique différente de celle lui étant naturellement attribuée.

D'autres sources de données, complémentaires à celles recueillies sur la plateforme du grand débat, sont amenées à être ajoutées à cet outil par la suite.

Origine des réponses

Les réponses proviennent de 90 questions différentes, réparties dans quatre questionnaires.

Ci-contre, vous trouverez le top 5 des questions dans lesquelles votre requête chose est présente.

1) Le non-cumul des mandats instauré en 2017 pour les parlementaires (députés et sénateurs) est : Pourquoi ? (46911 réponses)

2) Y a-t-il d'autres points sur les impôts et les dépenses sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ? (1834 réponses)

3) Y a-t-il d'autres points sur la transition écologique sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ? (1429 réponses)

4) Y a-t-il d'autres points sur l'organisation de l'Etat et des services publics sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ? (1364 réponses)

5) Que faudrait-il faire pour rendre la fiscalité plus juste et plus efficace ? (1342 réponses)

+

Répartition des réponses dans le temps

Ci-contre, vous trouverez la répartition des réponses associées à votre requête chose, par date de mise en ligne.

Rappelons que la plateforme du Grand Débat était accessible du 22 janvier au 8 mars avec un important pic de participation dans les premiers jours.

Thèmes associés

La requête chose est associée à différents concepts. Ci-dessous, vous trouverez les principaux concepts souvent évoqués en lien avec la requête.

La taille des mots est proportionnelle à l'importance du thème, et la couleur à la positivité moyenne des réponses dans lesquelles le thème apparaît. Plus d'informations sont disponibles dans la rubrique ("Analyse de sentiments") ci-dessous. 

bonne (431 réponses)
mauvaise (142 réponses)
cumul (76 réponses)
mandats (52 réponses)
fois (51 réponses)
maire (49 réponses)
mandat (41 réponses)
député (40 réponses)
députés (40 réponses)
élus (40 réponses)

Types de répondants

Répartition des résultats de la recherche chose selon le type de répondant, parmi les catégories suivantes :

- Citoyen / Citoyenne
- Elu / Elue et institution
- Organisation à but lucratif
- Organisation à but non lucratif

Densité de réponses

La carte ci-contre présente la surreprésentation de votre requête chose par département. Plus la part de réponse traitant de votre requête est élevée dans un département, plus sa couleur est foncée.



Created with Raphaël 2.2.0 Les moins densesIntermédiairesLes plus denses
Chargement de la carte...

Répartition géographique

La carte ci-contre permet d'analyser la répartition géographique des réponses en lien avec votre requête chose. Elle indique les villes dans lesquelles on retrouve le plus de fois des réponses pertinentes par rapport à votre recherche, avec le top 10 suivant :

Paris (5179 réponses)
Lyon (1335 réponses)
Marseille (1017 réponses)
Toulouse (1000 réponses)
Nantes (724 réponses)
Bordeaux (627 réponses)
Montpellier (525 réponses)
Rennes (482 réponses)
Nice (460 réponses)
Strasbourg (434 réponses)

Created with Raphaël 2.2.0 Moins de 5 réponsesEntre 5 et 100 réponsesEntre 100 et 500 réponsesPlus de 500 réponses

La visualisation des réponses pour les régions d'outre-mer sera très bientôt disponible.



Chargement de la carte...

Analyse de sentiments

(A titre indicatif)

La carte ci-contre présente la positivité moyenne des réponses retrouvées dans la recherche, agrégées au niveau des départements. Pour ce faire, l'ensemble des réponses ayant un rapport avec votre recherche chose a été analysé. Selon le lexique et les tournures de phrases employées dans ces réponses, un algorithme détermine si celles-ci sont plutôt négatives, positives, ou neutres (voir encadré pour une explication sur la méthode).
Du fait de l'imperfection de ces méthodes, en français notamment, les résultats sont à interpréter avec précaution.

Comment fonctionne l'analyse de sentiments ?

L’analyse de sentiments permet de déterminer la tonalité émotionnelle qui se cache derrière une phrase ou un paragraphe. L’algorithme apprend à identifier la positivité des phrases à partir de corpus annotés (les critiques de cinéma par exemple). Ce qui a été appris peut ensuite être réexploité dans des bases non annotées, comme celle du Grand Débat.



Created with Raphaël 2.2.0 Les plus négatifsIntermédiairesLes plus positifs
Chargement de la carte...

Détail des réponses

Ci-dessous, la liste des réponses associées à votre requête chose.

Chaque encadré correspond à une réponse qui fait figurer les termes de votre recherche, accompagnée de la question associée. En cliquant sur « Ouvrir », vous pourrez accéder à l’ensemble du questionnaire de la personne concernée, pour les quatre thématiques.




En savoir plus


Démocratie Le non-cumul des mandats instauré en 2017 pour les parlementaires (députés et sénateurs) est : Pourquoi ?


Une bonne chose; Une bonne chose pour les sénateurs, une mauvaise chose pour les députés qui sont moins reconnus par les citoyens que lorsqu'ils étaient à la fois députés et maires.

Ouvrir

Démocratie Le non-cumul des mandats instauré en 2017 pour les parlementaires (députés et sénateurs) est : Pourquoi ?


Une mauvaise chose; Une bonne chose pour les députés, mais une mauvaise chose pour les sénateurs qui représentent les territoires.

Ouvrir

Démocratie Le non-cumul des mandats instauré en 2017 pour les parlementaires (députés et sénateurs) est : Pourquoi ?


Une mauvaise chose; une bonne chose pour les députés et une mauvaise chose pour les sénateurs qui représentent les territoires

Ouvrir

Démocratie Le non-cumul des mandats instauré en 2017 pour les parlementaires (députés et sénateurs) est : Pourquoi ?


Une bonne chose; Comment peut-on sincèrement penser que le cumul est une bonne chose ? Faire de la politique ce n'est pas la même chose qu'être patron d'une entreprise !

Ouvrir

Démocratie Le non-cumul des mandats instauré en 2017 pour les parlementaires (députés et sénateurs) est : Pourquoi ?


Une mauvaise chose; Une bonne chose s'il s'agit d'un élu d'une grande ville. Une mauvaise chose s'il s'agit d'un élu d'une petite ville ( moins de 10000habitants ) ou d'une commune.

Ouvrir

Démocratie Que proposez-vous pour renforcer les principes de la laïcité dans le rapport entre l'Etat et les religions de notre pays ?


1/ Faire respecter les loi en vigueur 2/ Donner autre chose au peuple. Dans les moment difficile, depuis la nuit des temps, l'homme à eu besoin de se raccrocher à quelque chose. Dans notre pays il n'y a plus de valeur, plus de culture, plus d'entraide, plus aucune croyance en autre chose qu'en la religion. Il est donc normal que les plus fragiles, les plus pauvres et les plus démunis ce dirigent en masse vers une religion et la revendique. C'est une manière d'appartenir à un groupe aux mêmes valeurs, de ce donner une identité à la fois propre et commune, d'exister. Cela permet de ce regrouper par valeur, de ce crée une alternative à soit avec des repères. Pour encourager la laïcité il faut redonner l'espoir aux gens, il faut que nous puissions croire qu'autre chose nous aidera, qu'autre chose est possible. Il faut que l'état nous donne une raison de croire en lui avant tout, il nous faut un gouvernement fédérateur, plein de valeur, quelque chose auxquels nous soyons fière d'appartenir, quelque chose de commun autre que la seule religion.

Ouvrir

Démocratie Le non-cumul des mandats instauré en 2017 pour les parlementaires (députés et sénateurs) est : Pourquoi ?


Une mauvaise chose; Un député qui était maire en même temps était une très bonne chose, il était mieux connu et plus accessible Pour les autres fonctions les non cumul est une bonne chose

Ouvrir

Démocratie Le non-cumul des mandats instauré en 2017 pour les parlementaires (députés et sénateurs) est : Pourquoi ?


Une bonne chose; Le non-cumul des mandats est une bonne chose à condition que les élus (en particulier les députés) soient conscients des problèmes de leurs électeurs et restent proches du "terrain". Pour les novices en politique c'est peut-être un chose difficile à gérer, mais c'est ce que les citoyens attendent d'eux

Ouvrir

Démocratie Le non-cumul des mandats instauré en 2017 pour les parlementaires (députés et sénateurs) est : Pourquoi ?


Une bonne chose; Le renouvellement des élus est une bonne chose, la chose politique ne doit pas devenir un métier en soi, cependant une formation à la citoyenneté pour nos élus pourquoi pas?

Ouvrir

Démocratie Le non-cumul des mandats instauré en 2017 pour les parlementaires (députés et sénateurs) est : Pourquoi ?


Une bonne chose; Le cumul des rémunérations et des avantages est une mauvaise chose. Le cumul de responsabilités locales et (inter)nationales est une bonne chose.

Ouvrir