305497 réponses (5.6% du corpus) en rapport avec "faut" ont été trouvées et analysées en temps réel pour produire cette page, en respectant les filtres choisis. 
110193 personnes (61.9% des répondants) se sont exprimées sur votre requête.


Comment utiliser l'outil ?

Vous pouvez filtrer les résultats de la recherche par zone géographique (en haut à gauche) ou par source de données (à droite).
Les premières parties de cette page visent à donner une information agrégée sur les résultats de la recherche. Le bas de page permet de se plonger directement dans les différentes contributions qui répondent à votre recherche.


Thématiques associées aux réponses

Les répondants ont eu la possibilité de remplir plusieurs questionnaires, regroupés en 4 grandes thématiques.

Il est toutefois possible que des réponses ayant un rapport avec votre requête faut soient présentes dans une thématique différente de celle lui étant naturellement attribuée.

D'autres sources de données, complémentaires à celles recueillies sur la plateforme du grand débat, sont amenées à être ajoutées à cet outil par la suite.

Origine des réponses

Les réponses proviennent de 90 questions différentes, réparties dans quatre questionnaires.

Ci-contre, vous trouverez le top 5 des questions dans lesquelles votre requête faut est présente.

1) Y a-t-il d'autres points sur l'organisation de l'Etat et des services publics sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ? (19246 réponses)

2) Y a-t-il d'autres points sur les impôts et les dépenses sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ? (16984 réponses)

3) Y a-t-il d'autres points sur la transition écologique sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ? (15440 réponses)

4) Que pensez-vous de l'organisation de l'Etat et des administrations en France ? De quelle manière cette organisation devrait-elle évoluer ? (10794 réponses)

5) S'il faut selon vous revoir les conditions d'attribution de certaines aides sociales, lesquelles doivent être concernées ? (10637 réponses)

+

Répartition des réponses dans le temps

Ci-contre, vous trouverez la répartition des réponses associées à votre requête faut, par date de mise en ligne.

Rappelons que la plateforme du Grand Débat était accessible du 22 janvier au 8 mars avec un important pic de participation dans les premiers jours.

Thèmes associés

La requête faut est associée à différents concepts. Ci-dessous, vous trouverez les principaux concepts souvent évoqués en lien avec la requête.

La taille des mots est proportionnelle à l'importance du thème, et la couleur à la positivité moyenne des réponses dans lesquelles le thème apparaît. Plus d'informations sont disponibles dans la rubrique ("Analyse de sentiments") ci-dessous. 

arrêter (23 réponses)
interdire (16 réponses)

Types de répondants

Répartition des résultats de la recherche faut selon le type de répondant, parmi les catégories suivantes :

- Citoyen / Citoyenne
- Elu / Elue et institution
- Organisation à but lucratif
- Organisation à but non lucratif

Densité de réponses

La carte ci-contre présente la surreprésentation de votre requête faut par département. Plus la part de réponse traitant de votre requête est élevée dans un département, plus sa couleur est foncée.



Created with Raphaël 2.2.0 Les moins densesIntermédiairesLes plus denses
Chargement de la carte...

Répartition géographique

La carte ci-contre permet d'analyser la répartition géographique des réponses en lien avec votre requête faut. Elle indique les villes dans lesquelles on retrouve le plus de fois des réponses pertinentes par rapport à votre recherche, avec le top 10 suivant :

Paris (19716 réponses)
Lyon (4776 réponses)
Toulouse (3991 réponses)
Marseille (3543 réponses)
Nantes (2547 réponses)
Bordeaux (2172 réponses)
Montpellier (1971 réponses)
Rennes (1634 réponses)
Nice (1625 réponses)
Strasbourg (1622 réponses)

Created with Raphaël 2.2.0 Moins de 5 réponsesEntre 5 et 100 réponsesEntre 100 et 500 réponsesPlus de 500 réponses

La visualisation des réponses pour les régions d'outre-mer sera très bientôt disponible.



Chargement de la carte...

Analyse de sentiments

(A titre indicatif)

La carte ci-contre présente la positivité moyenne des réponses retrouvées dans la recherche, agrégées au niveau des départements. Pour ce faire, l'ensemble des réponses ayant un rapport avec votre recherche faut a été analysé. Selon le lexique et les tournures de phrases employées dans ces réponses, un algorithme détermine si celles-ci sont plutôt négatives, positives, ou neutres (voir encadré pour une explication sur la méthode).
Du fait de l'imperfection de ces méthodes, en français notamment, les résultats sont à interpréter avec précaution.

Comment fonctionne l'analyse de sentiments ?

L’analyse de sentiments permet de déterminer la tonalité émotionnelle qui se cache derrière une phrase ou un paragraphe. L’algorithme apprend à identifier la positivité des phrases à partir de corpus annotés (les critiques de cinéma par exemple). Ce qui a été appris peut ensuite être réexploité dans des bases non annotées, comme celle du Grand Débat.



Created with Raphaël 2.2.0 Les plus négatifsIntermédiairesLes plus positifs
Chargement de la carte...

Détail des réponses

Ci-dessous, la liste des réponses associées à votre requête faut.

Chaque encadré correspond à une réponse qui fait figurer les termes de votre recherche, accompagnée de la question associée. En cliquant sur « Ouvrir », vous pourrez accéder à l’ensemble du questionnaire de la personne concernée, pour les quatre thématiques.




En savoir plus


Etat Y a-t-il d'autres points sur l'organisation de l'Etat et des services publics sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?


Je suis un fervent défenseur de l'Etat et tous les services publics. J'estime qu'il faut renforcer leurs bases pour ne pas craindre de les voir vaciller ni même se déliter car ils constituent le socle de notre société civile et les garants de nos valeurs républicaines, mais aussi de notre sécurité et de notre avenir. Ils doivent certes évoluer mais ils ne seront efficaces que si les citoyens agissent pour qu'ils le deviennent. Nous devons veiller ce que les vagues actuelles de démagogie et de populisme n'ébranlent pas notre démocratie dont nos institutions doivent demeurer la pierre angulaire. Autres propositions dont celles relatives à l'Etat et les services publics, en vrac, et avec peut-être des redites ... : Il faut une instance indépendante mais à haute valeur morale pour intervenir en modération sur les réseaux sociaux. Il faut créer une plateforme commerciale publique type coopérative publique sur le modèle Amazon avec des produits bioéquitables. il faut libérer nos territoires des carcans législatifs : lois littoral + eau + montagne + directive européenne +... = inertie, désert. Il faut instaurer la gratuité de tous les transports en commun locaux.. Il faut garantir mais limiter et surveiller l'exercice de tous les cultes. Il faut défendre et entretenir le patrimoine bâtimentaire national (propriété de l'Etat ou des collectivités). Il faut diagnostiquer tous les gros équipements et infrastructures, notamment anciens. Il faut sanctionner les discriminations sexistes et ethniques. Il faut créer une plateforme commerciale publique type coopérative sur le modèle Amazon avec des produits bio équitables français. Il faut réglementer plus strictement la chasse. Il faut réglementer plus restrictivement la navigation et le mouillage près des côtes. Il faut imposer un conditionnement des médicaments cohérent avec les prescriptions (unité, 30 jours, 90 jours, ...). Il faut sanctionner les arrêts de travail de complaisance. Il faut impliquer le pharmacien dans un rôle de prescripteur et de soignant. Il faut contrôler le pharmacien dans l’exercice de ses gardes. Il faut imposer un défibrillateur type DAE public, accessible en extérieur, par pharmacie. Il faut généraliser la formation du secourisme au travail dans la formation continue des travailleurs. Il faut imposer la formation aux gestes de premier secours à tous les encadrants du milieu scolaire et des loisirs. Il faut autoriser l'intervention de la force publique dans les écoles, lycées et universités. Il faut mieux aménager nos ports pour accueillir les croisiéristes. Il faut mieux aménager nos aéroports pour accueillir les voyageurs et notamment les touristes. Il faut appeler les investisseurs à créer des équipements et des sites d'hébergement touristiques de loisirs (type parcs de loisirs). Il faut dynamiser tout le secteur des activités de service. Il faut créer des Maisons de l'Entreprise pour aider l'installation d'employeurs et énergiser l'économie. Il faut prohiber la vente d'alcool, de tabac et de malbouffe à la proximité des écoles. Il faut enseigner l'anglais à l'école primaire. Il faut prendre en charge les décès comme les naissances : conventionnement et remboursement des frais d'obsèques. Il faut donner une certaine latitude sur le strict respect des lois contraignantes qui asphyxient nos territoires (balance des enjeux). Il faut laisser décider des zones de limitation de vitesse aux territoires. Il faut laisser décider l'implantation des radars fixes aux territoires (zones réellement dangereuses). Il faut prohiber l'achat d'alcool et de tabac hors des frontières (contrôles stricts). Il faut exiger une qualification professionnelle pour exercer tous les métiers de bouche (restaurateur notamment). Il faut des contrôles sanitaires plus stricts sur l'hygiène, l'alimentation et la restauration. Il faut des contrôles sur les contrefaçons, les fraudes, les arnaques et les escroqueries, accompagnés d’un dispositif répressif sévère. Il faut des contrôles plus stricts sur l'emploi. Il faut réglementer la flexibilité des horaires de travail. Il faut faire reconsidérer l'aménagement du travail en faveur des travailleurs et non pas au seul profit de l'employeur. Il faut prohiber la répartition des jours et des heures de travail à la seule guise de l’employeur, en faisant fi des contraintes familiales et/ou personnelle des travailleurs. Il faut interdire l’annonce tardive de l’emploi du temps du travailleur : ses plages horaires d’activité, ses temps de repos, ses temps de congé…. Il faut mieux contrôler le respect des règles de sécurité au travail. Il faut favoriser les transports alternatifs pour les marchandises. Il faut interdire le conditionnement abusif des produits alimentaires et de la restauration rapide. Il faut interdire l’accès des cœurs de ville aux véhicules à énergie polluante. Il faut chasser l’obsolescence programmée des biens et équipements. Il faut favoriser l’implantation de marchés et commerces bio pour la production locale notamment. Il faut développer largement les jardins familiaux. Il faut développer le transport en commun par cycles non motorisés ou à moteur électrique. Il faut développer le transport en calèche dans le cœur des cités (les crottes iront aux jardins familiaux). Il faut développer les échanges intergénérationnels. Il faut agir pour plus de mixité sociale. Il faut réguler le développement des zones commerciales et industrielles à la périphérie des villes. Il faut rénover et redynamiser le cœur des villes. Il faut ouvrir le champ des possibles en matière d’agriculture bio. Il faut développer le télé-travail et la numérisation. Il faut préconiser l’éco conduite dans la formation professionnelle. Il faut développer les monnaies locales. Il faut diminuer drastiquement les frais bancaires. Il faut favoriser le crédit à la consommation encadré. Il faut favoriser le crédit à l’investissement dans la création d’entreprises. Il faut instaurer un service public de conseil au financement et à la fiscalité. Il faut contrarier l’importation massive de produits alimentaires à « bon marché » mais pas écolo (agneau de NZ, tomates du Maroc…). Il faut légaliser le cannabis et rouvrir les maisons closes. ll faut créer un service public de lutte contre toutes les addictions. Il faut instaurer une taxe sur les transactions financières. Il faut chasser les pratiques boursières malsaines. Il faut réguler les pratiques de blockchain. Il faut développer l’économie sociale et solidaire. Il faut développer le low-cost bancaire et le rendre accessible pour tous. Il faut interdire les retraites chapeau, injustes et indécentes. Il faut chercher à desserrer l’étau fiscal qui oppresse les classes moyennes. Il faut revitaliser le monde rural. Il faut relancer l’innovation et la productivité. Il faut favoriser la mobilité de l’emploi. Il faut lutter contre la délocalisation des entreprises. Il faut constituer un fond de gestion des plans sociaux. Il faut donner à la productivité et à l’innovation une visée essentiellement écologique. Il faut combattre le dumping social dans tous les pays européens qui le pratiquent. Il faut encourager le commerce équitable. Il faut favoriser une croissance inclusive. Il faut développer la compétitivité des entreprises. Il faut rehausser le niveau général de formation. Il faut revaloriser l’image de notre industrie. Il faut développer le secteur des hautes technologies, notre point fort. Il faut favoriser la modernisation de nos outils de production. ll faut développer la recherche et le développement durable. Il faut favoriser le développement du secteur des PME. Il faut développer la prévention du risque systémique. Il faut agir pour réduire le déficit commercial. Il faut défendre une démocratie éclairée contre la démagogie et le populisme aveugle qui peuvent nous conduire au totalitarisme. Il faut distribuer un dispositif boitier éthanol financé par l'économie de consommation (remboursé en 2 ans). Il faut encourager la bioculture en vue de la production d'éthanol français Il faut augmenter le pouvoir d'achat sans toutefois augmenter les salaires. Il faut limiter les revenus à 20 SMIC, la différence va à l'impôt. Il faut qu'à responsabilité égale, un emploi au service de l’intérêt général soit mieux payé que celui qui ne vise qu’à l’intérêt privé. Il faut revoir l'organisation territoriale en vue d'une optimisation. Il faut décomplexifier les démarches administratives. Il faut rationaliser les normes et chercher à les réduire. Il faut lutter contre la déshumanisation des services publics. Il faut développer l'accès au logement pour lutter contre l'exclusion. Il faut réguler les migrations sociales intra-muros Il faut entendre que l'on ne peut avoir accès à tous les équipements et les services en tout point du territoire. Il faut maintenir le niveau des dépenses publiques mais augmenter les recettes. ll faut mutualiser les dépenses sociales entre tous les départements (péréquation renforcée). Il faut ouvrir des portails institutionnels sur l'emploi, le social, l'éducation, le logement, la transition écologique (d'accès simple!). Il faut revenir sur la suppression de l'ISF car cette mesure est vue comme injuste par de très nombreux citoyens. Il faut appliquer des réductions d'impôt pour relancer l'initiative à l'investissement dans les TPE et PME, sur justificatifs. Il faut taxer à 50% la publicité commerciale et imposer 1/3 de temps de pub à la communication d'intérêt général. Il faut réserver le CICE aux TPE et PME. Il faut remettre du contact humain dans les services publics. Il faut indexer le SMIC sur le coût de la vie en tenant compte de la disparité du coût de la vie dans les territoires. Il faut indexer le traitement des fonctionnaires sur le coût local de la vie en tenant compte de la disparité territoriale. Il faut multiplier les maisons de services publics (ou équivalents) sur tout le territoire national Il faut maintenir les services publics, les renforcer, les optimiser. Il faut appliquer une majoration de 200% à l'évasion fiscale ( un petit retard de paiement c'est 10% ). Il faut punir sévèrement l'évasion fiscale par des peines planchers de prison ferme sans possibilité d'aménagement. Il faut intégrer 33% de citoyens tirés au sort au parlement (2/3 d'élus + 1/3 de tirés au sort!), renouvelés 3 fois par législature. Il faut réduire d'un tiers le nombre des parlementaires. Il faut appliquer l'interdiction de cumul d'activités aux parlementaires élus à l'instar des agents publics. Il faut effectuer des mesures de déperdition énergétique par thermographie infra-rouge puis proposer des solutions individualisées. Il faut récompenser le choix des particuliers pour des solutions alternatives (transition écologique). Il faut sanctionner l'inertie des industriels et transporteurs pollueurs. Il faut taxer le transport de marchandises par autoroute (gros poids-lourds). Il faut ramener l'ensemble du réseau routier dans un service public du transport (c'est une 1ère nécessité, il faut une maitrise publique) Il faut adapter les règles du code de la route à la spécificité des territoires (notamment vitesse). Il faut limiter la pollution lumineuse (illuminations publiques excessives et interdire la pub la nuit, elle est déjà trop invasive). Il faut instaurer un service civique des jeunes de 16-18 ans (rôle éducatif et contributif vers les jeunes enfants et les personnes âgées). Il faut verser intégralement à l’impôt tout revenu supérieur à 20 SMIC (c’est à dire très riche, au-delà c’est trop riche : on fait ruisseler). Il faut intégrer dans les programmes scolaires le code de la route, le secourisme et surtout l’éducation civique renforcée. Il faut enseigner l'écologie aux enfants pendant toute la scolarité obligatoire. Il faut alléger les disciplines telles que histoire géo et philo au profit de l’instruction civique élargie. Il faut une contribution de tous à l'impôt dès le 1er euro (pour une transparence de justice fiscale) et revoir son calcul. Il faut supprimer les niches fiscales malsaines (dons, achat d'oeuvres ...). Il faut taxer les transactions financières, le revenu du capital, la plus value, la rente, la spéculation (= gain d'argent sans effort). Il faut récompenser tout bénévolat dans le sens de l'intérêt général (réduction d'impôt). Il faut baisser la TVA des produits de première nécessité et augmenter la TVA des produits et prestations du luxe. Il faut augmenter la taxe appliquée sur les carburants de l'aéronautique, du maritime et du fluvial. Il faut un tarif autoroutier différencié au regard du taux de pollution du véhicule (identification/immatriculation). Il faut sanctionner les pays pratiquant le dumping social. Il faut sanctionner les Etats paradis fiscaux. Il faut harmoniser les droits sociaux européens et sanctionner les Etats qui ne les respectent pas. Il faut chercher à harmoniser la fiscalité en commençant par l'Europe. Il faut prélever largement sur les dividendes du travail (grands groupes du CAC 40 notamment). Il faut instaurer un intéressement systématique des salariés des entreprises à leurs bénéfices. Il faut revoir le dispositif des successions pour appliquer une proportionnalité progressive exponentielle à la part versée à l'Etat. Il faut mettre en place un site public du covoiturage et du transport partagé. Il faut supprimer la CSG sur les retraites. On paie l’impôt quand on cotise (actif), on ne va pas repayer quand on récupère nos cotisations… Il faut taxer les transactions numériques lucratives (échange de biens, locations, covoiturage, etc). Il faut chasser les niches fiscales non institutionnelles (tout ce qui échappe à l’impôt et qui ne devrait pas, même si légal) Il faut créer des missions civiques à l'étranger pour le développement des pays sources de flux migratoires. Il faut réguler les flux migratoires intra-territoire (population sociale). Il faut répartir les populations sociales, religieuses et ethniques (mixité) Il faut faciliter l'inclusion et disloquer les ghettos. Il faut rendre l'école laïque obligatoire dès 3 ans. L'enseignement religieux a sa place dans le péri-scolaire exclusivement. Il faut punir plus sévèrement le racisme, le sexisme et la xénophobie. Il faut établir l'égalité des salaires femmes-hommes. Il faut une discrimination positive des femmes (maternité, absences familiales, critères physiques, etc). Il faut créer un service interministériel des personnes vulnérables. Il faut créer des prisons pour évadés fiscaux (solides car spécialistes de l’évasion !). Il faut arrêter de multiplier les activités des jeux et de paris, c'est immoral et indécent (prélèvement de l'Etat sur des addictions). Il faut une chaîne publique dédiée à l'emploi et à la formation. Il faut une chaîne publique dédiée à la transition écologique. Il faut une chaîne publique dédiée à l'action sociale. Il faut une chaîne publique dédiée à l’action entrepreneuriale. Il faut une chaîne publique dédiée à la citoyenneté et à la démocratie participative. Il faut taxer lourdement les chaines privées. Il y en a trop avec une piètre qualité et un intérêt citoyen discutable. Il faut ouvrir les stands de proximité annoncés pour permettre le débat à ceux qui n'ont pas accès au numérique. Il faut indexer la CVAE sur le bénéfice et non pas sur le chiffre d'affaire. Il faut introduire une part de détermination du taux de CVAE par les collectivités territoriales. Il faut renforcer la péréquation horizontale pour une véritable solidarité entre territoires. Il faut que la fiscalité territoriale compense entièrement la baisse des dotations de l’Etat. Il faut libérer nos territoires des carcans législatifs : lois littoral + eau + montagne + directive européenne +... = inertie, désert Il faut promouvoir les biocarburants. Il faut arrêter de financer les stades avec l'argent public, il y a assez d'argent privé dans le sport pour ça (salaires indécents). Il faut arrêter de financer les équipements culturels avec l'argent public. Prendre sur les recettes de l'art et de la culture. Il faut interdire les objets technologiques connectés privés dans l'enceinte des écoles (smartphones, tablettes ...) Il faut supprimer les jours fériés à caractère religieux au nom de la laïcité. Il faut réglementer restrictivement les sports dits extrêmes générateurs de décès et de coûts publics. Il faut soumettre à la démocratie participative toute la bioéthique. Il faut sanctionner les discriminations sexistes et ethniques. Il faut taxer les productions artistiques notamment audiovisuelles qui banalisent toute forme de violence. Il faut éduquer tous les citoyens et les enfants à une alimentation saine. Il faut prohiber la vente d'alcool, de tabac et de malbouffe à la proximité des écoles. Il faut enseigner l'anglais à l'école primaire. Il faut prohiber l'achat d'alcool et de tabac hors des frontières (contrôles stricts). Il faut instaurer un statut de l'élu, exiger un profil pré-requis puis une formation initiale. Il faut exiger une qualification professionnelle pour exercer tous les métiers de bouche (restaurateur notamment). Il faut des contrôles sanitaires plus stricts sur l'hygiène, l'alimentation et la restauration. Il faut supprimer toute exemption de la taxe à l’essieu (gros poids lourds) dont bénéficient les forains pour la justice fiscale. Il faut instaurer une surtaxe du transport routier de matières dangereuses. Il faut revenir au régime fiscal des cercles et maisons de jeu. Il faut instaurer une redevance numérique (à l’instar de la redevance audiovisuelle, dès le premier appareil installé). Il faut taxer les navigateurs et moteurs de recherche. Il faut contrôler et taxer l’exploitation du Big Data. Il faut supprimer le remboursement de la taxe carburants pour les transports routiers de marchandises (forains). Il faut exonérer tous les véhicules électriques et les véhicules de transport en commun de la taxe d’immatriculation. Il faut instaurer le stationnement gratuit des véhicules propres. Il faut favoriser les transports alternatifs pour les marchandises. Il faut interdire le conditionnement abusif des produits alimentaires et de la restauration rapide. Il faut interdire l’accès des cœurs de ville aux véhicules à énergie polluante. Il faut chasser l’obsolescence programmée des biens et équipements. ll faut surtaxer les matières plastiques non biodégradables (TVA écologique). Il faut favoriser l’implantation de marchés et commerces bio pour la production locale notamment. Il faut développer largement les jardins familiaux. Il faut affecter le produit des taxes de stationnement à la réalisation de pistes cyclables. Il faut développer le transport en commun par cycles non motorisés ou à moteur électrique. Il faut développer l’économie sociale et solidaire. Il faut développer le low-cost bancaire et le rendre accessible pour tous. Il faut interdire les retraites chapeau, injustes et indécentes. Il faut chercher à desserrer l’étau fiscal qui oppresse les classes moyennes. Il faut revitaliser le monde rural. Il faut relancer l’innovation et la productivité. Il faut favoriser la mobilité de l’emploi. Il faut lutter contre la délocalisation des entreprises. Il faut constituer un fond de gestion des plans sociaux. Il faut donner à la productivité et à l’innovation une visée essentiellement écologique. Il faut combattre le dumping social dans tous les pays européens qui le pratiquent. Il faut encourager le commerce équitable. Il faut favoriser une croissance inclusive. Il faut développer la compétitivité des entreprises. Il faut rehausser le niveau général de formation. Il faut revaloriser l’image de notre industrie. Il faut développer le secteur des hautes technologies, notre point fort. Il faut favoriser la modernisation de nos outils de production. Il faut développer la recherche et le développement durable. Il faut développer la prévention du risque systémique. Il faut agir pour réduire le déficit commercial. Il faut défendre une démocratie éclairée contre la démagogie et le populisme aveugle qui peuvent nous conduire au totalitarisme. Il faut taxer lourdement les chaines privées. Il y en a trop avec une piètre qualité. Il faut rationaliser les normes et chercher à les réduire. Il faut lutter contre la déshumanisation des services publics. Il faut développer l'accès au logement pour lutter contre l'exclusion. Il faut réguler les migrations sociales intra-muros Il faut entendre que l'on ne peut avoir accès à tous les équipements et les services en tout point du territoire. Il faut maintenir le niveau des dépenses publiques mais augmenter les recettes. Il faut interdire les importations de biens et de marchandises issus d’une production immorale (travail d’enfants notamment). Il faut développer une politique étrangère pénalisant les paradis fiscaux et les pays pratiquant le dumping social. Il faut lutter efficacement contre l’évasion fiscale en commençant par les GAFAM. Il faut créer des "radars" contre les excès de richesse. Il faut combattre l'apologie de l'hyper-consommation et de la violence sur tous les écrans. Il faut veiller à limiter le temps de présence devant les écrans, tout au moins pour nos enfants. Il faut interdire la vente de produits de snacking hypercaloriques aux mineurs (tout comme l’alcool). Il faut taxer les transactions numériques lucratives (échange de biens, locations, covoiturage, etc). Il faut taxer les navigateurs et moteurs de recherche. Il faut contrôler et taxer l’exploitation du Big Data. Il faut introduire une dose de proportionnelle dans nos élections. Il faut introduire l'expression des citoyens dans le processus d'élaboration de la loi. Il faut faire sauter le "verrou de Bercy". Il faut intégrer l'intensité et la violence des évènements calamiteux dus au changement climatique dans la prévention et dans la couverture en garantie des risques liés. Il faut rapatrier les djihadistes français et les juger. Notre Nation est responsable du comportement de tous ses citoyens , y compris hors de nos frontières, et se doit d'agir pour les empêcher de nuire. Il faut constituer des remparts républicains pour endiguer les vagues insurrectionnelles, anti-institutions, anti-parlementarisme, anti-président, anti-énarques, anti-élites, anti-sémites, anti-sionistes, anti-islamistes, anti-immigration, anti-patrons, anti-capitalistes, anti-européennes, anti-mondialistes, anti-progressistes, anti-écologie, anti-débats, anti-tout dont la voix porte haut pour faire taire la parole de tous les autres et dont les assauts répétés mettent à mal notre démocratie et peuvent faire basculer notre pays dans le totalitarisme et la terreur.

Ouvrir

Ecologie Y a-t-il d'autres points sur la transition écologique sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?


Non à la proximité des élites politiques et économiques Non aux stratégies des firmes, non aux groupes d’influence, Non à l’influence des lobbies des pesticides ( qui siègent dans les organisations patronales et vont défendre leurs intérêts dans des associations professionnelles) Non à la sponsorisation de études scientifiques par des industriels il faut des expertises indépendantes (des commissions d’universitaires des commissions ouvertes à toutes les composantes de la sociétés civile) Non aux prises de décisions sur des dossiers avec les industriels, Non aux attaques récentes des industriels des pesticides contre les principes de précaution Non aux subventions publiques pour des projets qui vont à l’encontre des principes de protection et des principes de précaution( par exemple les retenues de substitution pour l’agriculture intensive (bassines et réserves d’eau l’irrigation qui ont des conséquences majeures sur les ressources d’eau il faut réorientation de l’épargne à long terme vers l’investissement écologique Pour agir contre l’effondrement dramatique de la biodiversité, il faut une politique audacieuse pour une agriculture biologique il faut un changement du modèle agricole il faut remettre en cause la compétitivité au non du respect de la biodiversité, favoriser l’agroécologie (non au Pac productiviste), il faut favoriser l’agriculture raisonnée , responsable et durable pour soutenir la transition vers l’agro écologie il faut favoriser l’émergence du post carbone, se libérer de la dépendance aux énergies fossiles et aux ressources naturelles non durables il faut la reduction drastique de l’utilisation, l’usage des produits chimiques , des pesticides (non au glyphosate!!!) des OGM (il faut sauver les abeilles! nous voulons des coquelicots……) il faut un objectif chiffré de réduction d’émission de gaz à effet de serre (inscrit dans la loi!) ll faut encadrer et contrôler l’industrie agroalimentaire il faut favoriser et soutenir la mise en place de cycles courts, la consommation locale il faut des mesures urgentes de réduction de la consommation d’énergie et de l’eau il faut organiser des grandes campagnes d’informations sur les économies d’énergies, la gestion des déchets, il faut favoriser la rénovation thermique des bâtiments ( cela créerait des emplois)……) il faut taxer les gros consommateurs il faut instaurer prix de l’électricité et prix de l’eau progressif ( les premiers KW, les premiers m3 de consommation des ménages à bas prix et l’excédent beaucoup plus cher, ) il faut taxer les pollueurs (les entreprises….) il faut favoriser la mobilité verte (réhabilitation du réseau ferrovière/ non à la privatisation de la SNCF) Oui à l’échange de graines entre producteurs et non à la liste des graines autorisées il faut favoriser les producteurs bio (on ne devrait pas avoir à importer des produits bio) Non à la pêche industrielle Pour une alimentation saine, c’est un problème de santé public il faut protéger le site natura 2000 il faut creer un réseau de forêts en évolution libre, (non aux baisses de crédit à l’ONF… maintenir l’ONF pour une gestion raisonnée de la forêt) il faut accelerer la création de réserves naturelles en donnant des consignes aux préfets il faut lutter contre la pollution lumineuse il faut favoriser l’assainissement le le traitement des déchets plastiques il faut renoncer aux projets d’exploitation aurifères en guyane il faut renforcer la lutte conte les espèces exotiques envahissantes qui menacent les écosystèmes il faut préserver les zones humides (marais estuaires…. garants d’un équilibre global) il faut restaurer la continuité écologique des fleuves et des rivières - il faut la protections des haies , les dolines, les affleurements rocheux (lapiaz) et des murs de pierre sèche (une loi contre l’utilisation du casse caillou) Comment financer tout ça???? il faut taxer le capital et les revenus du capital, taxer les sociétés…… pas d’exonération des entreprises (CICE) il faut lutter sévèrement contre la corruption et l’utilisation des fonds publics à des fins personnel rétablir l’impôt sur les grandes fortunes il faut taxer les pollueurs. il faut lutter contre les détournements de fonds , les fraudes, les trafics d’influence il faut baisser le train de vie de nos élus qui bénéficient trop largement des fonds publics à titre personnel, il faut baisser leurs salaires et de leurs retraites exorbitantes, baisser leur train de vie somptuaire et obscène, leur vie de luxe et de consommation inadmissible sur le dos des contribuables, Non aux privilèges d’avant la révolution (pas de chasse présidentielle et autres abbérations d’un autre temps !!!!)

Ouvrir

Ecologie Y a-t-il d'autres points sur la transition écologique sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?


Il faut un grand plan de rénovation thermique des bâtiments. Il faut promouvoir le bio et le rendre plus accessible et proposer des menus plus sains dans les cantines scolaires. Il faut développer l’utilisation de panneaux solaires et de récupérateurs d’eau de pluie par les particuliers et dans les bâtiments publics. Il faut installer des éoliennes plus petites et mieux intégrées dans le paysage pour ne pas créer de pollution visuelle avec de grandes éoliennes qui défigurent les paysages. Il faut favoriser le recyclage et pénaliser les entreprises, comme les fast food, qui ne jouent pas le jeu. Il faut développer les appareils distribuant des bons d’achat quand les gens ramènent du plastique à recycler. Il faut promouvoir les circuits courts en favorisant les achats chez les producteurs locaux au détriment des produits importés du bout du monde. Il faut développer le transport des marchandises par rail pour diminuer la circulation des camions. Il faut une loi contre le suremballage. Il faut promouvoir l’utilisation de contenants réutilisables. Il faut une loi sur le bien-être animal comme en Belgique. Il faut créer une économie du recyclage, par exemple en créant des emplois dans les dechetteries visant à réparer et revendre certains objets jetés, emplois pouvant être occupés par des personnes en situation de précarité. Il faut mettre en place une commission indépendante pour étudier les effets du mode de vie et de l’alimentation sur le développement des cancers. Il faut encourager le don de marchandises et des surplus à des associations par les supermarchés pour lutter contre le gaspillage. Il faut favoriser fiscalement les entreprises les plus vertueuses écologiquement et pénaliser les moins vertueuses. Il faut montrer à la télévision, aux heures de grande écoute, les pratiques écologiques qui fonctionnent bien, pour inciter les gens à les adopter. Il faut une loi pour interdire la casse volontaire des objets neufs par des entreprises comme Amazon. Il faut développer la vente de produits en vrac. Il faut abandonner le projet « montagne d’or » en Guyane. Il faut un grand plan pour encourager la pratique du sport et l’alimentation saine. Il faut promouvoir les potagers dans les villes et les cités. Il faut promouvoir l’eco-conduite. Les impôts « écologiques » doivent être reversés à 100% pour l’écologie et ne doivent pas servir à compenser la hausse d’une autre taxe ou une augmentation des dépenses.

Ouvrir

Ecologie Y a-t-il d'autres points sur la transition écologique sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?


Il faut absolument faire de la transition écologique une priorité. Il faut avoir une politique concrète et assumée même si cela signifie aller contre les lobbies et forcer les gens à changer leurs habitudes. Au delà de l'incitation il faut sanctionner ceux qui n'agissent pas en faveur de l'environnement que ce soit les industriels (qui doivent être taxés en priorité) ou les particuliers. Il faut avoir une réelle politique en terme de déchets (obliger les communes, industriels et particuliers à réellement recycler - pour cela il faut les éduquer pour leur expliquer comment faire et quels sont avantages - éventuellement mettre en place des tarifications incitatives au recyclage) il faut légiférer pour diminuer les emballages et que les produits contiennent obligatoirement une patrie de matériaux recyclés, il faut revenir à la consigne (là encore en passant par la loi) Il faut également développer une réelle politique agricole pour soutenir les agriculteurs français. Il faut développer la politique de transport (pas la voiture) et développer le réseau de transport en commun. IL FAUT INTERDIRE LES CAMIONS TRANSPORTANT DES MARCHANDISES SUR LA ROUTE. IL FAUT LES METTRE SUR LES TRAINS!!! Il faut réduire l'éclairage nocturne. Il faut faire davantage de zones naturelles préservées. Il faut favoriser les achats alimentaires de produits locaux Il faut favoriser l'industrie française et éviter l'importation nous sommes un pays avec plein de talents, arrêtons de vouloir chercher les prix les plus bas et essayons de favoriser notre économie car cela permettra à terme d'augmenter le pouvoir d'achat de chacun.

Ouvrir

Ecologie Y a-t-il d'autres points sur la transition écologique sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?


Il faut taxer et/ou interdire l'importation de produits pollueurs. Il faut produire et consommer français. Il faut aider nos agriculteurs à prendre soin de notre environnement. Il faut interdire l'utilisation de la majorité des pesticides. Il faut réduire le coût des transports en commun. Il faut que l'état investisse dans la transition écologique. Il faut que ce sujet soit pris au sérieux. Il faut arrêter de repousser les mesures d'année en d'année.

Ouvrir

Ecologie Que faudrait-il faire selon vous pour apporter des réponses à ce problème ?


Il faut revoir urgemment et de fond en comble notre approche. L'écologie ce n'est pas juste un bidule en plus des autres c'est un mode de fonctionnement. Il faut développer une production électrique propre (photovoltaïque, éolien, hydraulique), il faut inciter ou le faire par l'état des bornes de recharge rapide (minimum 100KW) partout pour rendre la voiture électrique fonctionnelle sur de grandes distances, il faut développer les transports communs et les rendre agréable, il faut développer le ferroutage et obliger les camions qui ne font que traverser la France à le prendre (ils paieront le coût de cette infrastructure), il faut imposer des garanties pièces et main d’œuvre de 5 ans pour inciter les industriels à produire durable, il faut privilégier les circuits courts y compris lors des appels d'offres, il faut dynamiser d'urgence la filière de recyclage des déchets (que l'on tende vers le 0 enfouissement et/ou incinération), il faut aider massivement les gens à mieux isoler leur maison, il faut laisser des zones en ensauvagement, tendre vers le 100% bio etc etc . La liste serait trop longue à exposer mais c'est en gros tout qu'il faut changer. Il faut entraîner un changement de nos comportements individuels et collectifs.

Ouvrir

Ecologie Y a-t-il d'autres points sur la transition écologique sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?


La responsabilité des industriels est énorme dans la dégradation de l'environnement. Il faut les contraindre à changer. II faut sortir du nucléaire et investir massivement dans les énergies renouvelables. Il faut une agriculture bio, locale, respectueuse de l'environnement et créatrice d'emploi. Il faut que les subventions cessent pour les gros céréaliers qui polluent la terre et les eaux. On dit que le bio est cher mais ce sont les autres produits industriels qui sont trop peu chers car subventionnés. Il faut mettre fin aux aberrations du suremballage. Il faut que chaque déchetterie soit équipée d'une recyclerie pour réparer et revendre les objets jetés. Il faut une loi sur l'obsolescence programmée. Il faut que l'objectif des industriel soit de vendre les produits les plus solides et les plus durables possibles. Il faut réglementer voire interdire la publicité pour sortir de cette surconsommation. Il faut que les nouvelles constructions immobilières s'intéressent à la construction écologique : bois, terre, paille, toits végétaux. Comment peut on imaginer que l'eau des chasse d'eau de toutes les toilettes est de l'eau traitée pour être rendue potable? Il faut que les bâtiments récupèrent les eaux de douche pour les utiliser dans la chasse d'eau. ... et tellement d'autres aberrations...

Ouvrir

Ecologie Y a-t-il d'autres points sur la transition écologique sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?


Il faut arrêter de parler de croissance. C'est terminé et ça n'a jamais eu de sens. On ne peut pas croître indéfiniment. Il faut réparer nos machines en panne, il faut arrêter de faire faire le tour du monde à nos marchandises. Il faut sortir de l'ère du plastique. Il faut réfléchir à un usage du numérique moins consommateur d'énergie (data center par exemple). Il faut apprendre à mutualiser. Il faut pénaliser l'obsolescence programmée. Il faut sortir des logiques commerciales actuelles qui ne cherchent que le profit. Il faut se préparer aux déséquilibres politiques à venir. L'immigration actuelle n'est rien! Il accompagner la société et nos mentalités vers l'acceptation d'un nouveau monde très différent.

Ouvrir

Fiscalité Y a-t-il d'autres points sur les impôts et les dépenses sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?


les dépenses au niveau étatique doivent être effectuées afin de répondre aux besoins au plus proche du terrain. Il faut impérativement diminuer les dépenses des administrations centrales et baisser les effectifs. il faut renforcer les effectifs de terrain notamment dans le cadre des missions régaliennes : armées, police nationale et municipale, gendarmerie, pénitentiaire, pompiers, administration hospitalière Concernant les impôts, il faut davantage taxer les dividendes, les profits des entreprises qui détiennent un quasi monopole, taxer davantage les entreprises qui ne respectent pas l'environnement. il faut mettre en oeuvre des taxes sur les cargots, les avions gros porteurs et sur les poids lourds en utilisant les portiques créés à cet effet. Il faut créer une fiscalité verte bonus malus en prenant l'exemple du système des assurances. un crédit d'impôt pour toutes les initiatives qui favorisent le développement durable. Un malus et donc un impôt supplémentaire pour toutes les actions ou tous les produits qui ont un impact négatif sur l'environnement. Il faut impérativement évaluer les politiques publiques. Il faut defiscaliser et aider à la création d'entreprise les agriculteurs qui développent le principe de méthanisation. Il faut davantage taxer les produits importés en dehors de l'union européenne. il faut enfin trouver le moyen juridique pour imposer les sociétés issues de la bulle internet dont le siège social est à l'étranger et qui vendent leur produit en France et en Europe. Il faut baisser les dépenses liées au fonctionnement des institutions en supprimant les régions et l'intercommunalite. il faut conserver uniquement l'échelon départemental et municipal. Il faut diminuer le nombre de députés et de senateurs avec au maximum 3 représentants par département. il faut augmenter les taxes sur les sociétés d'autoroutes dont les profits sont énormes.

Ouvrir

Fiscalité Y a-t-il d'autres points sur les impôts et les dépenses sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?


Il faut financer la justice par les justiciables et non pas par les contribuables . Qui perd un procès doit payer la totalité des frais : les juges , les greffiers, les locaux , la prison éventuelle. Ainsi on économise le budget de la Justice pour les contribuables. Il faut supprimer le budget de la politique de la ville qui coûte une fortune sans résultat . Il faut supprimer les aides aux associations : il est préférable de donner un chèque association à chaque français qui donnera à celle de son choix Il faut arrêter de donner sans cesse aux pays étrangers sans contrepartie Il faut réduire drastiquement le nombre de fonctionnaires dans l’Education Nationale, les impôts , les CAF, l’es intercommunalités, les préfectures. Il faut supprimer la mise sous conditions de ressources des allocations familiales et relancer fortement la natalité des nationaux, ce qui permettra de renforcer l’economie Il faut passer a un système de retraite par capitalisation. Il faut détaxer les regions rurales pour un meilleur aménagement du territoire Il faut augmenter le budget de La Défense . Il faut retrouver une monnaie nationale qui pourra s’ajuster en valeur en fonction de la santé de notre économie et de nos déficits. La présidence doit arrêter de dépenser des centaines de milliers d’euros en porcelaine et piscines. Il faut mette à la diète les élus à commencer par la présidence . Il faut taxer les importations selon les critères suivants : -distance du pays de production - respect des normes sociales et environnementales par le pays producteur

Ouvrir