47 réponses (0.0% du corpus) en rapport avec "notaires lamoitié" ont été trouvées et analysées en temps réel pour produire cette page, en respectant les filtres choisis. 
4 personnes (0.0% des répondants) se sont exprimées sur votre requête.


Comment utiliser l'outil ?

Vous pouvez filtrer les résultats de la recherche par zone géographique (en haut à gauche) ou par source de données (à droite).
Les premières parties de cette page visent à donner une information agrégée sur les résultats de la recherche. Le bas de page permet de se plonger directement dans les différentes contributions qui répondent à votre recherche.


Thématiques associées aux réponses

Les répondants ont eu la possibilité de remplir plusieurs questionnaires, regroupés en 4 grandes thématiques.

Il est toutefois possible que des réponses ayant un rapport avec votre requête notaires lamoitié soient présentes dans une thématique différente de celle lui étant naturellement attribuée.

D'autres sources de données, complémentaires à celles recueillies sur la plateforme du grand débat, sont amenées à être ajoutées à cet outil par la suite.

Origine des réponses

Les réponses proviennent de 90 questions différentes, réparties dans quatre questionnaires.

Ci-contre, vous trouverez le top 5 des questions dans lesquelles votre requête notaires lamoitié est présente.

1) Comment l'Etat et les collectivités territoriales peuvent-ils s'améliorer pour mieux répondre aux défis de nos territoires les plus en difficulté ? (4 réponses)

2) Quelles améliorations préconiseriez-vous [pour les nouvelles formes de services publics]? (4 réponses)

3) Quels nouveaux services ou quelles démarches souhaitez-vous voir développées sur Internet en priorité ? (4 réponses)

4) Si vous avez été amené à demander un remboursement de soins de santé, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée : (4 réponses)

5) Si vous avez été amené à mettre fin à votre activité, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée : (4 réponses)

+

Répartition des réponses dans le temps

Ci-contre, vous trouverez la répartition des réponses associées à votre requête notaires lamoitié, par date de mise en ligne.

Rappelons que la plateforme du Grand Débat était accessible du 22 janvier au 8 mars avec un important pic de participation dans les premiers jours.

Thèmes associés

La requête notaires lamoitié est associée à différents concepts. Ci-dessous, vous trouverez les principaux concepts souvent évoqués en lien avec la requête.

La taille des mots est proportionnelle à l'importance du thème, et la couleur à la positivité moyenne des réponses dans lesquelles le thème apparaît. Plus d'informations sont disponibles dans la rubrique ("Analyse de sentiments") ci-dessous. 

deri (47 réponses)
dworkin (47 réponses)
delbo (47 réponses)
faludi (47 réponses)
feminicide (47 réponses)
carpantier (47 réponses)
3919 (47 réponses)
egv (47 réponses)
theroigne (47 réponses)
droits.son (47 réponses)

Types de répondants

Répartition des résultats de la recherche notaires lamoitié selon le type de répondant, parmi les catégories suivantes :

- Citoyen / Citoyenne
- Elu / Elue et institution
- Organisation à but lucratif
- Organisation à but non lucratif

Densité de réponses

La carte ci-contre présente la surreprésentation de votre requête notaires lamoitié par département. Plus la part de réponse traitant de votre requête est élevée dans un département, plus sa couleur est foncée.



Created with Raphaël 2.2.0 Les moins densesIntermédiairesLes plus denses
Chargement de la carte...

Répartition géographique

La carte ci-contre permet d'analyser la répartition géographique des réponses en lien avec votre requête notaires lamoitié. Elle indique les villes dans lesquelles on retrouve le plus de fois des réponses pertinentes par rapport à votre recherche, avec le top 10 suivant :

Cormontreuil (21 réponses)
Epersy (9 réponses)
Le Chesnay (9 réponses)
Mont-de-Marsan (8 réponses)

Created with Raphaël 2.2.0 Moins de 5 réponsesEntre 5 et 100 réponsesEntre 100 et 500 réponsesPlus de 500 réponses

La visualisation des réponses pour les régions d'outre-mer sera très bientôt disponible.



Chargement de la carte...

Analyse de sentiments

(A titre indicatif)

La carte ci-contre présente la positivité moyenne des réponses retrouvées dans la recherche, agrégées au niveau des départements. Pour ce faire, l'ensemble des réponses ayant un rapport avec votre recherche notaires lamoitié a été analysé. Selon le lexique et les tournures de phrases employées dans ces réponses, un algorithme détermine si celles-ci sont plutôt négatives, positives, ou neutres (voir encadré pour une explication sur la méthode).
Du fait de l'imperfection de ces méthodes, en français notamment, les résultats sont à interpréter avec précaution.

Comment fonctionne l'analyse de sentiments ?

L’analyse de sentiments permet de déterminer la tonalité émotionnelle qui se cache derrière une phrase ou un paragraphe. L’algorithme apprend à identifier la positivité des phrases à partir de corpus annotés (les critiques de cinéma par exemple). Ce qui a été appris peut ensuite être réexploité dans des bases non annotées, comme celle du Grand Débat.



Created with Raphaël 2.2.0 Les plus négatifsIntermédiairesLes plus positifs
Chargement de la carte...

Détail des réponses

Ci-dessous, la liste des réponses associées à votre requête notaires lamoitié.

Chaque encadré correspond à une réponse qui fait figurer les termes de votre recherche, accompagnée de la question associée. En cliquant sur « Ouvrir », vous pourrez accéder à l’ensemble du questionnaire de la personne concernée, pour les quatre thématiques.




En savoir plus


Etat Quels nouveaux services ou quelles démarches souhaitez-vous voir développées sur Internet en priorité ?


1/ fin de l'imposition au foyer- individuelle part de l enfant à la mère 2/abrogation de la coparentalité 2002 3/ affichage obligatoire des salaires 4/ la parité obligatoire dans les entreprise privées 5/prestation compensatoire et obligatoire non pas pendant le mariage mais dès le 1er enfant. (plus de lamoitié naissent hors mariage) 6/ revalorisation des retraites des femmes 7/ revalorisation des pension alimentaires, retrait de l'imposition des pension alimentaires! 8/une allocation ou une assurances femmes victimes de violence à payer exclusivement par les hommes et les individus au revenus supérieurs à 60 000€/an.(rappelant qu’il y a une taxe assurance terrorisme. 239 victime du terrorisme de 2015 à 2017 contre 390 femmes tuées par leur compagnon ou ex). 9/ Abolition de la loi éloignement géographique volontaire qui en plus d'être anti constitutionnel, contre les droits fondamentaux de liberté de circulation, de liberté et de sécurité, maintient les femmes dans une incapacité d'emploi (immobilité professionnelle) incapacité de trouver un logement décent (limité à trouver un logement près de leur ex violent- ceux utilisant egv ) sous le chantage nauséabond d'arracher les enfants aux mères. 10/ Pour lutter contre le “plafond de verre” , qui est la discrimination des femmes dans l’emploi; la parité imposée pour les oligarques doit être imposée dans le marché de l’emploi. Pour lutter contre l’inégalité des salaires : affichage obligatoire des revenus dans les entreprises. 11/ Limiter les revenus des grands patrons, aucun directeur d'entreprise ne devrait toucher un salaire mensuel équivalent à des milliers d emplois. Limiter les revenus (comprenant prime, dividente etc..) à 8 fois supérieur à l’employé le moins rémunéré de l’entreprise. Ce qui aura pour effet de directement limité la corruption, puisque les patrons gagneraient moins que les politiques. 12/ –DEMISSION SCHIAPPA ! La reconduction d’un Ministère des Droits des Femmes et des Enfants avec les moyens budgétaires nécessaires. 13) Introduction des femmes dans l’histoire et de l’histoire des femmes! primaire : Olympe de gouge, theroigne de mericourt, marie pape carpantier et Louise michel en primaire. 6eme- mulâtre solitude 5eme l’exclusion des femmes par napoléon et proudhon histoire de lumina sophie des suffragettes -hubertine auclert. 4eme-3eme lucie aubrac -charlotte delbo 3eme christiane faure et simone veil 2de (tout cursus) simone de beauvoir 1ere christine delphy - andrea dworkin terminale : susan faludi et Francis depuis deri LUTTE CONTRE LES VIOLENCES - 1 - mise en place de la convention d Istanbul ! (adoption de la charte espagnol reprise par l'association prenons la une) 13) - Création (comme au canada) de tribunaux spécialisés violences intra-familiale. Les acteurs spécialisés après une formation supplémentaire a leurs parcours “simple” avec une obligation de stage de 3 mois auprès des victimes (au sein d association/centre médicaux). 14) -L’abrogation des divorces sans juge (avec enfant). Sans enfant et violence retrait de l’ingérence de l’état avec une dissolution du mariage identique à la dissolution du pacs. 15) -La mise en place d'une autorité administrative indépendante défenseuse des droits des femmes et des enfants. chargé de défendre les droits des femmes et des enfants non seulement face aux administrations mais dispose également de prérogatives particulières en matière de promotion des droits de l'enfant, de lutte contre les discriminations, du respect de la déontologie des activités de sécurité, de santé, de communication.Pouvant sanctionner les médias comme le CSA, les tribunaux comme le défenseur des droits.Son administration prend la forme d’une autorité administrative dont l'indépendance est garantie par la Constitution. La.le titulaire ne sera pas nommé par le gouvernement ou élu, mais élu par les associations féministes, associations femmes handicapées, associations d’aides aux femmes victimes des violences conjugales.Durée de vie minimum obligatoire 50 ans, le temps de s’assurer que les pratiques,les coutumes,lois maintenant les inégalités du aux sexes et ceux qui ne sont pas dans l'intérêt des enfants disparaissent définitivement de notre culture. 16) - Développement des UMJ (Unités Médico Judicaires) et UMJ pédiatriques sur le territoire. 17) - La mise en place de l’ordonnance de protection provisoire, immédiate après dépôt plainte avec ITT délivrée par les commissariats. 18) - Le viol en plus de l’introduction dans le respect de la convention d’Istanbul le viol est défini comme crime contre l’humanité, imprescriptible et si sur mineur avec fait aggravant de lien familiale (inceste ) il devient irréfragable. 19) Le maintien de la MIPROF ((Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains). 20) confiscation obligatoire et immédiate des armes a feux pendant 5 ans après dépôt de plainte de violence conjugale. (rapelant que le gouvernement macron n’hesite pas a confisqué des lunettes de natation aux gilets jaunes pour des raisons de “sécurité”).130 femmes tuées par an. 21) abrogation de la loi coparentalité 2002, visant a maintenir les femmes dans les obligations du mariage, revenir a celle de 1975. 1 parent avec l'autorité, la mère jusqu'a 13 ans. 22) Saisine directe par le 3919 de chaque procureur de France concerné par un appel, afin qu’il ne soit plus possible d’affirmer aux victimes qu’elles n’ont rien tenté pour leur sauvegarde en amont de la rupture. Augmentation substantielle des amendes et des dommages-intérêts dus par les bourreaux, afin qu’ils autofinancent le système de protection et la réparation des victimes qu’ils ont occasionnés. 27) Mise en place du bracelet électronique avec activation de la puce GPS en cas de présence dans le périmètre de résidence de la victime afin de protéger sa vie réellement et définitivement. 30) Application stricte des lois en vigueur, y compris de la Convention d’Istanbul, afin de retirer le pouvoir au violent de pouvoir faire perdurer ses violences sur le reste de la famille. 31) Fin de l’utilisation du terme de « conflit » parental puisque dans le cadre de violences conjugales, qui sont un délit, il s’agit de tyrannie, de bourreau et de victime. Fin de l’utilisation des termes “drame familiale” “drame passionnel” quand des femmes sont tuées! Respecter le terme préconisé par les ONG internationales : feminicide. 32/ retrait du projet de loi justice 33/ imposer l affichage des taux de réussite des avocats 34/ plus d auto gestion des notaires, medecins, juges, avocat - triparti obligatoire 35/ retrait de toutes les taxes depuis SARKOZY 36/ obligation d affichage mairie et site internet pour le gouvernement des dépenses individuelles des élus et de l'état

Ouvrir

Etat Comment l'Etat et les collectivités territoriales peuvent-ils s'améliorer pour mieux répondre aux défis de nos territoires les plus en difficulté ?


1/ fin de l'imposition au foyer- individuelle part de l enfant à la mère 2/abrogation de la coparentalité 2002 3/ affichage obligatoire des salaires 4/ la parité obligatoire dans les entreprise privées 5/prestation compensatoire et obligatoire non pas pendant le mariage mais dès le 1er enfant. (plus de lamoitié naissent hors mariage) 6/ revalorisation des retraites des femmes 7/ revalorisation des pension alimentaires, retrait de l'imposition des pension alimentaires! 8/une allocation ou une assurances femmes victimes de violence à payer exclusivement par les hommes et les individus au revenus supérieurs à 60 000€/an.(rappelant qu’il y a une taxe assurance terrorisme. 239 victime du terrorisme de 2015 à 2017 contre 390 femmes tuées par leur compagnon ou ex). 9/ Abolition de la loi éloignement géographique volontaire qui en plus d'être anti constitutionnel, contre les droits fondamentaux de liberté de circulation, de liberté et de sécurité, maintient les femmes dans une incapacité d'emploi (immobilité professionnelle) incapacité de trouver un logement décent (limité à trouver un logement près de leur ex violent- ceux utilisant egv ) sous le chantage nauséabond d'arracher les enfants aux mères. 10/ Pour lutter contre le “plafond de verre” , qui est la discrimination des femmes dans l’emploi; la parité imposée pour les oligarques doit être imposée dans le marché de l’emploi. Pour lutter contre l’inégalité des salaires : affichage obligatoire des revenus dans les entreprises. 11/ Limiter les revenus des grands patrons, aucun directeur d'entreprise ne devrait toucher un salaire mensuel équivalent à des milliers d emplois. Limiter les revenus (comprenant prime, dividente etc..) à 8 fois supérieur à l’employé le moins rémunéré de l’entreprise. Ce qui aura pour effet de directement limité la corruption, puisque les patrons gagneraient moins que les politiques. 12/ –DEMISSION SCHIAPPA ! La reconduction d’un Ministère des Droits des Femmes et des Enfants avec les moyens budgétaires nécessaires. 13) Introduction des femmes dans l’histoire et de l’histoire des femmes! primaire : Olympe de gouge, theroigne de mericourt, marie pape carpantier et Louise michel en primaire. 6eme- mulâtre solitude 5eme l’exclusion des femmes par napoléon et proudhon histoire de lumina sophie des suffragettes -hubertine auclert. 4eme-3eme lucie aubrac -charlotte delbo 3eme christiane faure et simone veil 2de (tout cursus) simone de beauvoir 1ere christine delphy - andrea dworkin terminale : susan faludi et Francis depuis deri LUTTE CONTRE LES VIOLENCES - 1 - mise en place de la convention d Istanbul ! (adoption de la charte espagnol reprise par l'association prenons la une) 13) - Création (comme au canada) de tribunaux spécialisés violences intra-familiale. Les acteurs spécialisés après une formation supplémentaire a leurs parcours “simple” avec une obligation de stage de 3 mois auprès des victimes (au sein d association/centre médicaux). 14) -L’abrogation des divorces sans juge (avec enfant). Sans enfant et violence retrait de l’ingérence de l’état avec une dissolution du mariage identique à la dissolution du pacs. 15) -La mise en place d'une autorité administrative indépendante défenseuse des droits des femmes et des enfants. chargé de défendre les droits des femmes et des enfants non seulement face aux administrations mais dispose également de prérogatives particulières en matière de promotion des droits de l'enfant, de lutte contre les discriminations, du respect de la déontologie des activités de sécurité, de santé, de communication.Pouvant sanctionner les médias comme le CSA, les tribunaux comme le défenseur des droits.Son administration prend la forme d’une autorité administrative dont l'indépendance est garantie par la Constitution. La.le titulaire ne sera pas nommé par le gouvernement ou élu, mais élu par les associations féministes, associations femmes handicapées, associations d’aides aux femmes victimes des violences conjugales.Durée de vie minimum obligatoire 50 ans, le temps de s’assurer que les pratiques,les coutumes,lois maintenant les inégalités du aux sexes et ceux qui ne sont pas dans l'intérêt des enfants disparaissent définitivement de notre culture. 16) - Développement des UMJ (Unités Médico Judicaires) et UMJ pédiatriques sur le territoire. 17) - La mise en place de l’ordonnance de protection provisoire, immédiate après dépôt plainte avec ITT délivrée par les commissariats. 18) - Le viol en plus de l’introduction dans le respect de la convention d’Istanbul le viol est défini comme crime contre l’humanité, imprescriptible et si sur mineur avec fait aggravant de lien familiale (inceste ) il devient irréfragable. 19) Le maintien de la MIPROF ((Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains). 20) confiscation obligatoire et immédiate des armes a feux pendant 5 ans après dépôt de plainte de violence conjugale. (rapelant que le gouvernement macron n’hesite pas a confisqué des lunettes de natation aux gilets jaunes pour des raisons de “sécurité”).130 femmes tuées par an. 21) abrogation de la loi coparentalité 2002, visant a maintenir les femmes dans les obligations du mariage, revenir a celle de 1975. 1 parent avec l'autorité, la mère jusqu'a 13 ans. 22) Saisine directe par le 3919 de chaque procureur de France concerné par un appel, afin qu’il ne soit plus possible d’affirmer aux victimes qu’elles n’ont rien tenté pour leur sauvegarde en amont de la rupture. Augmentation substantielle des amendes et des dommages-intérêts dus par les bourreaux, afin qu’ils autofinancent le système de protection et la réparation des victimes qu’ils ont occasionnés. 27) Mise en place du bracelet électronique avec activation de la puce GPS en cas de présence dans le périmètre de résidence de la victime afin de protéger sa vie réellement et définitivement. 30) Application stricte des lois en vigueur, y compris de la Convention d’Istanbul, afin de retirer le pouvoir au violent de pouvoir faire perdurer ses violences sur le reste de la famille. 31) Fin de l’utilisation du terme de « conflit » parental puisque dans le cadre de violences conjugales, qui sont un délit, il s’agit de tyrannie, de bourreau et de victime. Fin de l’utilisation des termes “drame familiale” “drame passionnel” quand des femmes sont tuées! Respecter le terme préconisé par les ONG internationales : feminicide. 32/ retrait du projet de loi justice 33/ imposer l affichage des taux de réussite des avocats 34/ plus d auto gestion des notaires, medecins, juges, avocat - triparti obligatoire 35/ retrait de toutes les taxes depuis SARKOZY 36/ obligation d affichage mairie et site internet pour le gouvernement des dépenses individuelles des élus et de l'état

Ouvrir

Etat Si vous avez été amené à préparer votre retraite, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :


1/ fin de l'imposition au foyer- individuelle part de l enfant à la mère 2/abrogation de la coparentalité 2002 3/ affichage obligatoire des salaires 4/ la parité obligatoire dans les entreprise privées 5/prestation compensatoire et obligatoire non pas pendant le mariage mais dès le 1er enfant. (plus de lamoitié naissent hors mariage) 6/ revalorisation des retraites des femmes 7/ revalorisation des pension alimentaires, retrait de l'imposition des pension alimentaires! 8/une allocation ou une assurances femmes victimes de violence à payer exclusivement par les hommes et les individus au revenus supérieurs à 60 000€/an.(rappelant qu’il y a une taxe assurance terrorisme. 239 victime du terrorisme de 2015 à 2017 contre 390 femmes tuées par leur compagnon ou ex). 9/ Abolition de la loi éloignement géographique volontaire qui en plus d'être anti constitutionnel, contre les droits fondamentaux de liberté de circulation, de liberté et de sécurité, maintient les femmes dans une incapacité d'emploi (immobilité professionnelle) incapacité de trouver un logement décent (limité à trouver un logement près de leur ex violent- ceux utilisant egv ) sous le chantage nauséabond d'arracher les enfants aux mères. 10/ Pour lutter contre le “plafond de verre” , qui est la discrimination des femmes dans l’emploi; la parité imposée pour les oligarques doit être imposée dans le marché de l’emploi. Pour lutter contre l’inégalité des salaires : affichage obligatoire des revenus dans les entreprises. 11/ Limiter les revenus des grands patrons, aucun directeur d'entreprise ne devrait toucher un salaire mensuel équivalent à des milliers d emplois. Limiter les revenus (comprenant prime, dividente etc..) à 8 fois supérieur à l’employé le moins rémunéré de l’entreprise. Ce qui aura pour effet de directement limité la corruption, puisque les patrons gagneraient moins que les politiques. 12/ –DEMISSION SCHIAPPA ! La reconduction d’un Ministère des Droits des Femmes et des Enfants avec les moyens budgétaires nécessaires. 13) Introduction des femmes dans l’histoire et de l’histoire des femmes! primaire : Olympe de gouge, theroigne de mericourt, marie pape carpantier et Louise michel en primaire. 6eme- mulâtre solitude 5eme l’exclusion des femmes par napoléon et proudhon histoire de lumina sophie des suffragettes -hubertine auclert. 4eme-3eme lucie aubrac -charlotte delbo 3eme christiane faure et simone veil 2de (tout cursus) simone de beauvoir 1ere christine delphy - andrea dworkin terminale : susan faludi et Francis depuis deri LUTTE CONTRE LES VIOLENCES - 1 - mise en place de la convention d Istanbul ! (adoption de la charte espagnol reprise par l'association prenons la une) 13) - Création (comme au canada) de tribunaux spécialisés violences intra-familiale. Les acteurs spécialisés après une formation supplémentaire a leurs parcours “simple” avec une obligation de stage de 3 mois auprès des victimes (au sein d association/centre médicaux). 14) -L’abrogation des divorces sans juge (avec enfant). Sans enfant et violence retrait de l’ingérence de l’état avec une dissolution du mariage identique à la dissolution du pacs. 15) -La mise en place d'une autorité administrative indépendante défenseuse des droits des femmes et des enfants. chargé de défendre les droits des femmes et des enfants non seulement face aux administrations mais dispose également de prérogatives particulières en matière de promotion des droits de l'enfant, de lutte contre les discriminations, du respect de la déontologie des activités de sécurité, de santé, de communication.Pouvant sanctionner les médias comme le CSA, les tribunaux comme le défenseur des droits.Son administration prend la forme d’une autorité administrative dont l'indépendance est garantie par la Constitution. La.le titulaire ne sera pas nommé par le gouvernement ou élu, mais élu par les associations féministes, associations femmes handicapées, associations d’aides aux femmes victimes des violences conjugales.Durée de vie minimum obligatoire 50 ans, le temps de s’assurer que les pratiques,les coutumes,lois maintenant les inégalités du aux sexes et ceux qui ne sont pas dans l'intérêt des enfants disparaissent définitivement de notre culture. 16) - Développement des UMJ (Unités Médico Judicaires) et UMJ pédiatriques sur le territoire. 17) - La mise en place de l’ordonnance de protection provisoire, immédiate après dépôt plainte avec ITT délivrée par les commissariats. 18) - Le viol en plus de l’introduction dans le respect de la convention d’Istanbul le viol est défini comme crime contre l’humanité, imprescriptible et si sur mineur avec fait aggravant de lien familiale (inceste ) il devient irréfragable. 19) Le maintien de la MIPROF ((Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains). 20) confiscation obligatoire et immédiate des armes a feux pendant 5 ans après dépôt de plainte de violence conjugale. (rapelant que le gouvernement macron n’hesite pas a confisqué des lunettes de natation aux gilets jaunes pour des raisons de “sécurité”).130 femmes tuées par an. 21) abrogation de la loi coparentalité 2002, visant a maintenir les femmes dans les obligations du mariage, revenir a celle de 1975. 1 parent avec l'autorité, la mère jusqu'a 13 ans. 22) Saisine directe par le 3919 de chaque procureur de France concerné par un appel, afin qu’il ne soit plus possible d’affirmer aux victimes qu’elles n’ont rien tenté pour leur sauvegarde en amont de la rupture. Augmentation substantielle des amendes et des dommages-intérêts dus par les bourreaux, afin qu’ils autofinancent le système de protection et la réparation des victimes qu’ils ont occasionnés. 27) Mise en place du bracelet électronique avec activation de la puce GPS en cas de présence dans le périmètre de résidence de la victime afin de protéger sa vie réellement et définitivement. 30) Application stricte des lois en vigueur, y compris de la Convention d’Istanbul, afin de retirer le pouvoir au violent de pouvoir faire perdurer ses violences sur le reste de la famille. 31) Fin de l’utilisation du terme de « conflit » parental puisque dans le cadre de violences conjugales, qui sont un délit, il s’agit de tyrannie, de bourreau et de victime. Fin de l’utilisation des termes “drame familiale” “drame passionnel” quand des femmes sont tuées! Respecter le terme préconisé par les ONG internationales : feminicide. 32/ retrait du projet de loi justice 33/ imposer l affichage des taux de réussite des avocats 34/ plus d auto gestion des notaires, medecins, juges, avocat - triparti obligatoire 35/ retrait de toutes les taxes depuis SARKOZY 36/ obligation d affichage mairie et site internet pour le gouvernement des dépenses individuelles des élus et de l'état

Ouvrir

Etat Si vous avez été amené à mettre fin à votre activité, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :


1/ fin de l'imposition au foyer- individuelle part de l enfant à la mère 2/abrogation de la coparentalité 2002 3/ affichage obligatoire des salaires 4/ la parité obligatoire dans les entreprise privées 5/prestation compensatoire et obligatoire non pas pendant le mariage mais dès le 1er enfant. (plus de lamoitié naissent hors mariage) 6/ revalorisation des retraites des femmes 7/ revalorisation des pension alimentaires, retrait de l'imposition des pension alimentaires! 8/une allocation ou une assurances femmes victimes de violence à payer exclusivement par les hommes et les individus au revenus supérieurs à 60 000€/an.(rappelant qu’il y a une taxe assurance terrorisme. 239 victime du terrorisme de 2015 à 2017 contre 390 femmes tuées par leur compagnon ou ex). 9/ Abolition de la loi éloignement géographique volontaire qui en plus d'être anti constitutionnel, contre les droits fondamentaux de liberté de circulation, de liberté et de sécurité, maintient les femmes dans une incapacité d'emploi (immobilité professionnelle) incapacité de trouver un logement décent (limité à trouver un logement près de leur ex violent- ceux utilisant egv ) sous le chantage nauséabond d'arracher les enfants aux mères. 10/ Pour lutter contre le “plafond de verre” , qui est la discrimination des femmes dans l’emploi; la parité imposée pour les oligarques doit être imposée dans le marché de l’emploi. Pour lutter contre l’inégalité des salaires : affichage obligatoire des revenus dans les entreprises. 11/ Limiter les revenus des grands patrons, aucun directeur d'entreprise ne devrait toucher un salaire mensuel équivalent à des milliers d emplois. Limiter les revenus (comprenant prime, dividente etc..) à 8 fois supérieur à l’employé le moins rémunéré de l’entreprise. Ce qui aura pour effet de directement limité la corruption, puisque les patrons gagneraient moins que les politiques. 12/ –DEMISSION SCHIAPPA ! La reconduction d’un Ministère des Droits des Femmes et des Enfants avec les moyens budgétaires nécessaires. 13) Introduction des femmes dans l’histoire et de l’histoire des femmes! primaire : Olympe de gouge, theroigne de mericourt, marie pape carpantier et Louise michel en primaire. 6eme- mulâtre solitude 5eme l’exclusion des femmes par napoléon et proudhon histoire de lumina sophie des suffragettes -hubertine auclert. 4eme-3eme lucie aubrac -charlotte delbo 3eme christiane faure et simone veil 2de (tout cursus) simone de beauvoir 1ere christine delphy - andrea dworkin terminale : susan faludi et Francis depuis deri LUTTE CONTRE LES VIOLENCES - 1 - mise en place de la convention d Istanbul ! (adoption de la charte espagnol reprise par l'association prenons la une) 13) - Création (comme au canada) de tribunaux spécialisés violences intra-familiale. Les acteurs spécialisés après une formation supplémentaire a leurs parcours “simple” avec une obligation de stage de 3 mois auprès des victimes (au sein d association/centre médicaux). 14) -L’abrogation des divorces sans juge (avec enfant). Sans enfant et violence retrait de l’ingérence de l’état avec une dissolution du mariage identique à la dissolution du pacs. 15) -La mise en place d'une autorité administrative indépendante défenseuse des droits des femmes et des enfants. chargé de défendre les droits des femmes et des enfants non seulement face aux administrations mais dispose également de prérogatives particulières en matière de promotion des droits de l'enfant, de lutte contre les discriminations, du respect de la déontologie des activités de sécurité, de santé, de communication.Pouvant sanctionner les médias comme le CSA, les tribunaux comme le défenseur des droits.Son administration prend la forme d’une autorité administrative dont l'indépendance est garantie par la Constitution. La.le titulaire ne sera pas nommé par le gouvernement ou élu, mais élu par les associations féministes, associations femmes handicapées, associations d’aides aux femmes victimes des violences conjugales.Durée de vie minimum obligatoire 50 ans, le temps de s’assurer que les pratiques,les coutumes,lois maintenant les inégalités du aux sexes et ceux qui ne sont pas dans l'intérêt des enfants disparaissent définitivement de notre culture. 16) - Développement des UMJ (Unités Médico Judicaires) et UMJ pédiatriques sur le territoire. 17) - La mise en place de l’ordonnance de protection provisoire, immédiate après dépôt plainte avec ITT délivrée par les commissariats. 18) - Le viol en plus de l’introduction dans le respect de la convention d’Istanbul le viol est défini comme crime contre l’humanité, imprescriptible et si sur mineur avec fait aggravant de lien familiale (inceste ) il devient irréfragable. 19) Le maintien de la MIPROF ((Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains). 20) confiscation obligatoire et immédiate des armes a feux pendant 5 ans après dépôt de plainte de violence conjugale. (rapelant que le gouvernement macron n’hesite pas a confisqué des lunettes de natation aux gilets jaunes pour des raisons de “sécurité”).130 femmes tuées par an. 21) abrogation de la loi coparentalité 2002, visant a maintenir les femmes dans les obligations du mariage, revenir a celle de 1975. 1 parent avec l'autorité, la mère jusqu'a 13 ans. 22) Saisine directe par le 3919 de chaque procureur de France concerné par un appel, afin qu’il ne soit plus possible d’affirmer aux victimes qu’elles n’ont rien tenté pour leur sauvegarde en amont de la rupture. Augmentation substantielle des amendes et des dommages-intérêts dus par les bourreaux, afin qu’ils autofinancent le système de protection et la réparation des victimes qu’ils ont occasionnés. 27) Mise en place du bracelet électronique avec activation de la puce GPS en cas de présence dans le périmètre de résidence de la victime afin de protéger sa vie réellement et définitivement. 30) Application stricte des lois en vigueur, y compris de la Convention d’Istanbul, afin de retirer le pouvoir au violent de pouvoir faire perdurer ses violences sur le reste de la famille. 31) Fin de l’utilisation du terme de « conflit » parental puisque dans le cadre de violences conjugales, qui sont un délit, il s’agit de tyrannie, de bourreau et de victime. Fin de l’utilisation des termes “drame familiale” “drame passionnel” quand des femmes sont tuées! Respecter le terme préconisé par les ONG internationales : feminicide. 32/ retrait du projet de loi justice 33/ imposer l affichage des taux de réussite des avocats 34/ plus d auto gestion des notaires, medecins, juges, avocat - triparti obligatoire 35/ retrait de toutes les taxes depuis SARKOZY 36/ obligation d affichage mairie et site internet pour le gouvernement des dépenses individuelles des élus et de l'état

Ouvrir

Etat Si vous avez été amené à chercher un emploi, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :


1/ fin de l'imposition au foyer- individuelle part de l enfant à la mère 2/abrogation de la coparentalité 2002 3/ affichage obligatoire des salaires 4/ la parité obligatoire dans les entreprise privées 5/prestation compensatoire et obligatoire non pas pendant le mariage mais dès le 1er enfant. (plus de lamoitié naissent hors mariage) 6/ revalorisation des retraites des femmes 7/ revalorisation des pension alimentaires, retrait de l'imposition des pension alimentaires! 8/une allocation ou une assurances femmes victimes de violence à payer exclusivement par les hommes et les individus au revenus supérieurs à 60 000€/an.(rappelant qu’il y a une taxe assurance terrorisme. 239 victime du terrorisme de 2015 à 2017 contre 390 femmes tuées par leur compagnon ou ex). 9/ Abolition de la loi éloignement géographique volontaire qui en plus d'être anti constitutionnel, contre les droits fondamentaux de liberté de circulation, de liberté et de sécurité, maintient les femmes dans une incapacité d'emploi (immobilité professionnelle) incapacité de trouver un logement décent (limité à trouver un logement près de leur ex violent- ceux utilisant egv ) sous le chantage nauséabond d'arracher les enfants aux mères. 10/ Pour lutter contre le “plafond de verre” , qui est la discrimination des femmes dans l’emploi; la parité imposée pour les oligarques doit être imposée dans le marché de l’emploi. Pour lutter contre l’inégalité des salaires : affichage obligatoire des revenus dans les entreprises. 11/ Limiter les revenus des grands patrons, aucun directeur d'entreprise ne devrait toucher un salaire mensuel équivalent à des milliers d emplois. Limiter les revenus (comprenant prime, dividente etc..) à 8 fois supérieur à l’employé le moins rémunéré de l’entreprise. Ce qui aura pour effet de directement limité la corruption, puisque les patrons gagneraient moins que les politiques. 12/ –DEMISSION SCHIAPPA ! La reconduction d’un Ministère des Droits des Femmes et des Enfants avec les moyens budgétaires nécessaires. 13) Introduction des femmes dans l’histoire et de l’histoire des femmes! primaire : Olympe de gouge, theroigne de mericourt, marie pape carpantier et Louise michel en primaire. 6eme- mulâtre solitude 5eme l’exclusion des femmes par napoléon et proudhon histoire de lumina sophie des suffragettes -hubertine auclert. 4eme-3eme lucie aubrac -charlotte delbo 3eme christiane faure et simone veil 2de (tout cursus) simone de beauvoir 1ere christine delphy - andrea dworkin terminale : susan faludi et Francis depuis deri LUTTE CONTRE LES VIOLENCES - 1 - mise en place de la convention d Istanbul ! (adoption de la charte espagnol reprise par l'association prenons la une) 13) - Création (comme au canada) de tribunaux spécialisés violences intra-familiale. Les acteurs spécialisés après une formation supplémentaire a leurs parcours “simple” avec une obligation de stage de 3 mois auprès des victimes (au sein d association/centre médicaux). 14) -L’abrogation des divorces sans juge (avec enfant). Sans enfant et violence retrait de l’ingérence de l’état avec une dissolution du mariage identique à la dissolution du pacs. 15) -La mise en place d'une autorité administrative indépendante défenseuse des droits des femmes et des enfants. chargé de défendre les droits des femmes et des enfants non seulement face aux administrations mais dispose également de prérogatives particulières en matière de promotion des droits de l'enfant, de lutte contre les discriminations, du respect de la déontologie des activités de sécurité, de santé, de communication.Pouvant sanctionner les médias comme le CSA, les tribunaux comme le défenseur des droits.Son administration prend la forme d’une autorité administrative dont l'indépendance est garantie par la Constitution. La.le titulaire ne sera pas nommé par le gouvernement ou élu, mais élu par les associations féministes, associations femmes handicapées, associations d’aides aux femmes victimes des violences conjugales.Durée de vie minimum obligatoire 50 ans, le temps de s’assurer que les pratiques,les coutumes,lois maintenant les inégalités du aux sexes et ceux qui ne sont pas dans l'intérêt des enfants disparaissent définitivement de notre culture. 16) - Développement des UMJ (Unités Médico Judicaires) et UMJ pédiatriques sur le territoire. 17) - La mise en place de l’ordonnance de protection provisoire, immédiate après dépôt plainte avec ITT délivrée par les commissariats. 18) - Le viol en plus de l’introduction dans le respect de la convention d’Istanbul le viol est défini comme crime contre l’humanité, imprescriptible et si sur mineur avec fait aggravant de lien familiale (inceste ) il devient irréfragable. 19) Le maintien de la MIPROF ((Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains). 20) confiscation obligatoire et immédiate des armes a feux pendant 5 ans après dépôt de plainte de violence conjugale. (rapelant que le gouvernement macron n’hesite pas a confisqué des lunettes de natation aux gilets jaunes pour des raisons de “sécurité”).130 femmes tuées par an. 21) abrogation de la loi coparentalité 2002, visant a maintenir les femmes dans les obligations du mariage, revenir a celle de 1975. 1 parent avec l'autorité, la mère jusqu'a 13 ans. 22) Saisine directe par le 3919 de chaque procureur de France concerné par un appel, afin qu’il ne soit plus possible d’affirmer aux victimes qu’elles n’ont rien tenté pour leur sauvegarde en amont de la rupture. Augmentation substantielle des amendes et des dommages-intérêts dus par les bourreaux, afin qu’ils autofinancent le système de protection et la réparation des victimes qu’ils ont occasionnés. 27) Mise en place du bracelet électronique avec activation de la puce GPS en cas de présence dans le périmètre de résidence de la victime afin de protéger sa vie réellement et définitivement. 30) Application stricte des lois en vigueur, y compris de la Convention d’Istanbul, afin de retirer le pouvoir au violent de pouvoir faire perdurer ses violences sur le reste de la famille. 31) Fin de l’utilisation du terme de « conflit » parental puisque dans le cadre de violences conjugales, qui sont un délit, il s’agit de tyrannie, de bourreau et de victime. Fin de l’utilisation des termes “drame familiale” “drame passionnel” quand des femmes sont tuées! Respecter le terme préconisé par les ONG internationales : feminicide. 32/ retrait du projet de loi justice 33/ imposer l affichage des taux de réussite des avocats 34/ plus d auto gestion des notaires, medecins, juges, avocat - triparti obligatoire 35/ retrait de toutes les taxes depuis SARKOZY 36/ obligation d affichage mairie et site internet pour le gouvernement des dépenses individuelles des élus et de l'état

Ouvrir

Etat Si vous avez été amené à chercher une formation, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :


1/ fin de l'imposition au foyer- individuelle part de l enfant à la mère 2/abrogation de la coparentalité 2002 3/ affichage obligatoire des salaires 4/ la parité obligatoire dans les entreprise privées 5/prestation compensatoire et obligatoire non pas pendant le mariage mais dès le 1er enfant. (plus de lamoitié naissent hors mariage) 6/ revalorisation des retraites des femmes 7/ revalorisation des pension alimentaires, retrait de l'imposition des pension alimentaires! 8/une allocation ou une assurances femmes victimes de violence à payer exclusivement par les hommes et les individus au revenus supérieurs à 60 000€/an.(rappelant qu’il y a une taxe assurance terrorisme. 239 victime du terrorisme de 2015 à 2017 contre 390 femmes tuées par leur compagnon ou ex). 9/ Abolition de la loi éloignement géographique volontaire qui en plus d'être anti constitutionnel, contre les droits fondamentaux de liberté de circulation, de liberté et de sécurité, maintient les femmes dans une incapacité d'emploi (immobilité professionnelle) incapacité de trouver un logement décent (limité à trouver un logement près de leur ex violent- ceux utilisant egv ) sous le chantage nauséabond d'arracher les enfants aux mères. 10/ Pour lutter contre le “plafond de verre” , qui est la discrimination des femmes dans l’emploi; la parité imposée pour les oligarques doit être imposée dans le marché de l’emploi. Pour lutter contre l’inégalité des salaires : affichage obligatoire des revenus dans les entreprises. 11/ Limiter les revenus des grands patrons, aucun directeur d'entreprise ne devrait toucher un salaire mensuel équivalent à des milliers d emplois. Limiter les revenus (comprenant prime, dividente etc..) à 8 fois supérieur à l’employé le moins rémunéré de l’entreprise. Ce qui aura pour effet de directement limité la corruption, puisque les patrons gagneraient moins que les politiques. 12/ –DEMISSION SCHIAPPA ! La reconduction d’un Ministère des Droits des Femmes et des Enfants avec les moyens budgétaires nécessaires. 13) Introduction des femmes dans l’histoire et de l’histoire des femmes! primaire : Olympe de gouge, theroigne de mericourt, marie pape carpantier et Louise michel en primaire. 6eme- mulâtre solitude 5eme l’exclusion des femmes par napoléon et proudhon histoire de lumina sophie des suffragettes -hubertine auclert. 4eme-3eme lucie aubrac -charlotte delbo 3eme christiane faure et simone veil 2de (tout cursus) simone de beauvoir 1ere christine delphy - andrea dworkin terminale : susan faludi et Francis depuis deri LUTTE CONTRE LES VIOLENCES - 1 - mise en place de la convention d Istanbul ! (adoption de la charte espagnol reprise par l'association prenons la une) 13) - Création (comme au canada) de tribunaux spécialisés violences intra-familiale. Les acteurs spécialisés après une formation supplémentaire a leurs parcours “simple” avec une obligation de stage de 3 mois auprès des victimes (au sein d association/centre médicaux). 14) -L’abrogation des divorces sans juge (avec enfant). Sans enfant et violence retrait de l’ingérence de l’état avec une dissolution du mariage identique à la dissolution du pacs. 15) -La mise en place d'une autorité administrative indépendante défenseuse des droits des femmes et des enfants. chargé de défendre les droits des femmes et des enfants non seulement face aux administrations mais dispose également de prérogatives particulières en matière de promotion des droits de l'enfant, de lutte contre les discriminations, du respect de la déontologie des activités de sécurité, de santé, de communication.Pouvant sanctionner les médias comme le CSA, les tribunaux comme le défenseur des droits.Son administration prend la forme d’une autorité administrative dont l'indépendance est garantie par la Constitution. La.le titulaire ne sera pas nommé par le gouvernement ou élu, mais élu par les associations féministes, associations femmes handicapées, associations d’aides aux femmes victimes des violences conjugales.Durée de vie minimum obligatoire 50 ans, le temps de s’assurer que les pratiques,les coutumes,lois maintenant les inégalités du aux sexes et ceux qui ne sont pas dans l'intérêt des enfants disparaissent définitivement de notre culture. 16) - Développement des UMJ (Unités Médico Judicaires) et UMJ pédiatriques sur le territoire. 17) - La mise en place de l’ordonnance de protection provisoire, immédiate après dépôt plainte avec ITT délivrée par les commissariats. 18) - Le viol en plus de l’introduction dans le respect de la convention d’Istanbul le viol est défini comme crime contre l’humanité, imprescriptible et si sur mineur avec fait aggravant de lien familiale (inceste ) il devient irréfragable. 19) Le maintien de la MIPROF ((Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains). 20) confiscation obligatoire et immédiate des armes a feux pendant 5 ans après dépôt de plainte de violence conjugale. (rapelant que le gouvernement macron n’hesite pas a confisqué des lunettes de natation aux gilets jaunes pour des raisons de “sécurité”).130 femmes tuées par an. 21) abrogation de la loi coparentalité 2002, visant a maintenir les femmes dans les obligations du mariage, revenir a celle de 1975. 1 parent avec l'autorité, la mère jusqu'a 13 ans. 22) Saisine directe par le 3919 de chaque procureur de France concerné par un appel, afin qu’il ne soit plus possible d’affirmer aux victimes qu’elles n’ont rien tenté pour leur sauvegarde en amont de la rupture. Augmentation substantielle des amendes et des dommages-intérêts dus par les bourreaux, afin qu’ils autofinancent le système de protection et la réparation des victimes qu’ils ont occasionnés. 27) Mise en place du bracelet électronique avec activation de la puce GPS en cas de présence dans le périmètre de résidence de la victime afin de protéger sa vie réellement et définitivement. 30) Application stricte des lois en vigueur, y compris de la Convention d’Istanbul, afin de retirer le pouvoir au violent de pouvoir faire perdurer ses violences sur le reste de la famille. 31) Fin de l’utilisation du terme de « conflit » parental puisque dans le cadre de violences conjugales, qui sont un délit, il s’agit de tyrannie, de bourreau et de victime. Fin de l’utilisation des termes “drame familiale” “drame passionnel” quand des femmes sont tuées! Respecter le terme préconisé par les ONG internationales : feminicide. 32/ retrait du projet de loi justice 33/ imposer l affichage des taux de réussite des avocats 34/ plus d auto gestion des notaires, medecins, juges, avocat - triparti obligatoire 35/ retrait de toutes les taxes depuis SARKOZY 36/ obligation d affichage mairie et site internet pour le gouvernement des dépenses individuelles des élus et de l'état

Ouvrir

Etat Quand vous pensez à l'évolution des services publics au cours des dernières années, quels sont ceux qui ont évolué de manière positive ?


1/ fin de l'imposition au foyer- individuelle part de l enfant à la mère 2/abrogation de la coparentalité 2002 3/ affichage obligatoire des salaires 4/ la parité obligatoire dans les entreprise privées 5/prestation compensatoire et obligatoire non pas pendant le mariage mais dès le 1er enfant. (plus de lamoitié naissent hors mariage) 6/ revalorisation des retraites des femmes 7/ revalorisation des pension alimentaires, retrait de l'imposition des pension alimentaires! 8/une allocation ou une assurances femmes victimes de violence à payer exclusivement par les hommes et les individus au revenus supérieurs à 60 000€/an.(rappelant qu’il y a une taxe assurance terrorisme. 239 victime du terrorisme de 2015 à 2017 contre 390 femmes tuées par leur compagnon ou ex). 9/ Abolition de la loi éloignement géographique volontaire qui en plus d'être anti constitutionnel, contre les droits fondamentaux de liberté de circulation, de liberté et de sécurité, maintient les femmes dans une incapacité d'emploi (immobilité professionnelle) incapacité de trouver un logement décent (limité à trouver un logement près de leur ex violent- ceux utilisant egv ) sous le chantage nauséabond d'arracher les enfants aux mères. 10/ Pour lutter contre le “plafond de verre” , qui est la discrimination des femmes dans l’emploi; la parité imposée pour les oligarques doit être imposée dans le marché de l’emploi. Pour lutter contre l’inégalité des salaires : affichage obligatoire des revenus dans les entreprises. 11/ Limiter les revenus des grands patrons, aucun directeur d'entreprise ne devrait toucher un salaire mensuel équivalent à des milliers d emplois. Limiter les revenus (comprenant prime, dividente etc..) à 8 fois supérieur à l’employé le moins rémunéré de l’entreprise. Ce qui aura pour effet de directement limité la corruption, puisque les patrons gagneraient moins que les politiques. 12/ –DEMISSION SCHIAPPA ! La reconduction d’un Ministère des Droits des Femmes et des Enfants avec les moyens budgétaires nécessaires. 13) Introduction des femmes dans l’histoire et de l’histoire des femmes! primaire : Olympe de gouge, theroigne de mericourt, marie pape carpantier et Louise michel en primaire. 6eme- mulâtre solitude 5eme l’exclusion des femmes par napoléon et proudhon histoire de lumina sophie des suffragettes -hubertine auclert. 4eme-3eme lucie aubrac -charlotte delbo 3eme christiane faure et simone veil 2de (tout cursus) simone de beauvoir 1ere christine delphy - andrea dworkin terminale : susan faludi et Francis depuis deri LUTTE CONTRE LES VIOLENCES - 1 - mise en place de la convention d Istanbul ! (adoption de la charte espagnol reprise par l'association prenons la une) 13) - Création (comme au canada) de tribunaux spécialisés violences intra-familiale. Les acteurs spécialisés après une formation supplémentaire a leurs parcours “simple” avec une obligation de stage de 3 mois auprès des victimes (au sein d association/centre médicaux). 14) -L’abrogation des divorces sans juge (avec enfant). Sans enfant et violence retrait de l’ingérence de l’état avec une dissolution du mariage identique à la dissolution du pacs. 15) -La mise en place d'une autorité administrative indépendante défenseuse des droits des femmes et des enfants. chargé de défendre les droits des femmes et des enfants non seulement face aux administrations mais dispose également de prérogatives particulières en matière de promotion des droits de l'enfant, de lutte contre les discriminations, du respect de la déontologie des activités de sécurité, de santé, de communication.Pouvant sanctionner les médias comme le CSA, les tribunaux comme le défenseur des droits.Son administration prend la forme d’une autorité administrative dont l'indépendance est garantie par la Constitution. La.le titulaire ne sera pas nommé par le gouvernement ou élu, mais élu par les associations féministes, associations femmes handicapées, associations d’aides aux femmes victimes des violences conjugales.Durée de vie minimum obligatoire 50 ans, le temps de s’assurer que les pratiques,les coutumes,lois maintenant les inégalités du aux sexes et ceux qui ne sont pas dans l'intérêt des enfants disparaissent définitivement de notre culture. 16) - Développement des UMJ (Unités Médico Judicaires) et UMJ pédiatriques sur le territoire. 17) - La mise en place de l’ordonnance de protection provisoire, immédiate après dépôt plainte avec ITT délivrée par les commissariats. 18) - Le viol en plus de l’introduction dans le respect de la convention d’Istanbul le viol est défini comme crime contre l’humanité, imprescriptible et si sur mineur avec fait aggravant de lien familiale (inceste ) il devient irréfragable. 19) Le maintien de la MIPROF ((Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains). 20) confiscation obligatoire et immédiate des armes a feux pendant 5 ans après dépôt de plainte de violence conjugale. (rapelant que le gouvernement macron n’hesite pas a confisqué des lunettes de natation aux gilets jaunes pour des raisons de “sécurité”).130 femmes tuées par an. 21) abrogation de la loi coparentalité 2002, visant a maintenir les femmes dans les obligations du mariage, revenir a celle de 1975. 1 parent avec l'autorité, la mère jusqu'a 13 ans. 22) Saisine directe par le 3919 de chaque procureur de France concerné par un appel, afin qu’il ne soit plus possible d’affirmer aux victimes qu’elles n’ont rien tenté pour leur sauvegarde en amont de la rupture. Augmentation substantielle des amendes et des dommages-intérêts dus par les bourreaux, afin qu’ils autofinancent le système de protection et la réparation des victimes qu’ils ont occasionnés. 27) Mise en place du bracelet électronique avec activation de la puce GPS en cas de présence dans le périmètre de résidence de la victime afin de protéger sa vie réellement et définitivement. 30) Application stricte des lois en vigueur, y compris de la Convention d’Istanbul, afin de retirer le pouvoir au violent de pouvoir faire perdurer ses violences sur le reste de la famille. 31) Fin de l’utilisation du terme de « conflit » parental puisque dans le cadre de violences conjugales, qui sont un délit, il s’agit de tyrannie, de bourreau et de victime. Fin de l’utilisation des termes “drame familiale” “drame passionnel” quand des femmes sont tuées! Respecter le terme préconisé par les ONG internationales : feminicide. 32/ retrait du projet de loi justice 33/ imposer l affichage des taux de réussite des avocats 34/ plus d auto gestion des notaires, medecins, juges, avocat - triparti obligatoire 35/ retrait de toutes les taxes depuis SARKOZY 36/ obligation d affichage mairie et site internet pour le gouvernement des dépenses individuelles des élus et de l'état

Ouvrir

Etat Quelles améliorations préconiseriez-vous [pour les nouvelles formes de services publics]?


1/ fin de l'imposition au foyer- individuelle part de l enfant à la mère 2/abrogation de la coparentalité 2002 3/ affichage obligatoire des salaires 4/ la parité obligatoire dans les entreprise privées 5/prestation compensatoire et obligatoire non pas pendant le mariage mais dès le 1er enfant. (plus de lamoitié naissent hors mariage) 6/ revalorisation des retraites des femmes 7/ revalorisation des pension alimentaires, retrait de l'imposition des pension alimentaires! 8/une allocation ou une assurances femmes victimes de violence à payer exclusivement par les hommes et les individus au revenus supérieurs à 60 000€/an.(rappelant qu’il y a une taxe assurance terrorisme. 239 victime du terrorisme de 2015 à 2017 contre 390 femmes tuées par leur compagnon ou ex). 9/ Abolition de la loi éloignement géographique volontaire qui en plus d'être anti constitutionnel, contre les droits fondamentaux de liberté de circulation, de liberté et de sécurité, maintient les femmes dans une incapacité d'emploi (immobilité professionnelle) incapacité de trouver un logement décent (limité à trouver un logement près de leur ex violent- ceux utilisant egv ) sous le chantage nauséabond d'arracher les enfants aux mères. 10/ Pour lutter contre le “plafond de verre” , qui est la discrimination des femmes dans l’emploi; la parité imposée pour les oligarques doit être imposée dans le marché de l’emploi. Pour lutter contre l’inégalité des salaires : affichage obligatoire des revenus dans les entreprises. 11/ Limiter les revenus des grands patrons, aucun directeur d'entreprise ne devrait toucher un salaire mensuel équivalent à des milliers d emplois. Limiter les revenus (comprenant prime, dividente etc..) à 8 fois supérieur à l’employé le moins rémunéré de l’entreprise. Ce qui aura pour effet de directement limité la corruption, puisque les patrons gagneraient moins que les politiques. 12/ –DEMISSION SCHIAPPA ! La reconduction d’un Ministère des Droits des Femmes et des Enfants avec les moyens budgétaires nécessaires. 13) Introduction des femmes dans l’histoire et de l’histoire des femmes! primaire : Olympe de gouge, theroigne de mericourt, marie pape carpantier et Louise michel en primaire. 6eme- mulâtre solitude 5eme l’exclusion des femmes par napoléon et proudhon histoire de lumina sophie des suffragettes -hubertine auclert. 4eme-3eme lucie aubrac -charlotte delbo 3eme christiane faure et simone veil 2de (tout cursus) simone de beauvoir 1ere christine delphy - andrea dworkin terminale : susan faludi et Francis depuis deri LUTTE CONTRE LES VIOLENCES - 1 - mise en place de la convention d Istanbul ! (adoption de la charte espagnol reprise par l'association prenons la une) 13) - Création (comme au canada) de tribunaux spécialisés violences intra-familiale. Les acteurs spécialisés après une formation supplémentaire a leurs parcours “simple” avec une obligation de stage de 3 mois auprès des victimes (au sein d association/centre médicaux). 14) -L’abrogation des divorces sans juge (avec enfant). Sans enfant et violence retrait de l’ingérence de l’état avec une dissolution du mariage identique à la dissolution du pacs. 15) -La mise en place d'une autorité administrative indépendante défenseuse des droits des femmes et des enfants. chargé de défendre les droits des femmes et des enfants non seulement face aux administrations mais dispose également de prérogatives particulières en matière de promotion des droits de l'enfant, de lutte contre les discriminations, du respect de la déontologie des activités de sécurité, de santé, de communication.Pouvant sanctionner les médias comme le CSA, les tribunaux comme le défenseur des droits.Son administration prend la forme d’une autorité administrative dont l'indépendance est garantie par la Constitution. La.le titulaire ne sera pas nommé par le gouvernement ou élu, mais élu par les associations féministes, associations femmes handicapées, associations d’aides aux femmes victimes des violences conjugales.Durée de vie minimum obligatoire 50 ans, le temps de s’assurer que les pratiques,les coutumes,lois maintenant les inégalités du aux sexes et ceux qui ne sont pas dans l'intérêt des enfants disparaissent définitivement de notre culture. 16) - Développement des UMJ (Unités Médico Judicaires) et UMJ pédiatriques sur le territoire. 17) - La mise en place de l’ordonnance de protection provisoire, immédiate après dépôt plainte avec ITT délivrée par les commissariats. 18) - Le viol en plus de l’introduction dans le respect de la convention d’Istanbul le viol est défini comme crime contre l’humanité, imprescriptible et si sur mineur avec fait aggravant de lien familiale (inceste ) il devient irréfragable. 19) Le maintien de la MIPROF ((Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains). 20) confiscation obligatoire et immédiate des armes a feux pendant 5 ans après dépôt de plainte de violence conjugale. (rapelant que le gouvernement macron n’hesite pas a confisqué des lunettes de natation aux gilets jaunes pour des raisons de “sécurité”).130 femmes tuées par an. 21) abrogation de la loi coparentalité 2002, visant a maintenir les femmes dans les obligations du mariage, revenir a celle de 1975. 1 parent avec l'autorité, la mère jusqu'a 13 ans. 22) Saisine directe par le 3919 de chaque procureur de France concerné par un appel, afin qu’il ne soit plus possible d’affirmer aux victimes qu’elles n’ont rien tenté pour leur sauvegarde en amont de la rupture. Augmentation substantielle des amendes et des dommages-intérêts dus par les bourreaux, afin qu’ils autofinancent le système de protection et la réparation des victimes qu’ils ont occasionnés. 27) Mise en place du bracelet électronique avec activation de la puce GPS en cas de présence dans le périmètre de résidence de la victime afin de protéger sa vie réellement et définitivement. 30) Application stricte des lois en vigueur, y compris de la Convention d’Istanbul, afin de retirer le pouvoir au violent de pouvoir faire perdurer ses violences sur le reste de la famille. 31) Fin de l’utilisation du terme de « conflit » parental puisque dans le cadre de violences conjugales, qui sont un délit, il s’agit de tyrannie, de bourreau et de victime. Fin de l’utilisation des termes “drame familiale” “drame passionnel” quand des femmes sont tuées! Respecter le terme préconisé par les ONG internationales : feminicide. 32/ retrait du projet de loi justice 33/ imposer l affichage des taux de réussite des avocats 34/ plus d auto gestion des notaires, medecins, juges, avocat - triparti obligatoire 35/ retrait de toutes les taxes depuis SARKOZY 36/ obligation d affichage mairie et site internet pour le gouvernement des dépenses individuelles des élus et de l'état

Ouvrir

Etat Y a-t-il d'autres points sur l'organisation de l'Etat et des services publics sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?


1/ fin de l'imposition au foyer- individuelle part de l enfant à la mère 2/abrogation de la coparentalité 2002 3/ affichage obligatoire des salaires 4/ la parité obligatoire dans les entreprise privées 5/prestation compensatoire et obligatoire non pas pendant le mariage mais dès le 1er enfant. (plus de lamoitié naissent hors mariage) 6/ revalorisation des retraites des femmes 7/ revalorisation des pension alimentaires, retrait de l'imposition des pension alimentaires! 8/une allocation ou une assurances femmes victimes de violence à payer exclusivement par les hommes et les individus au revenus supérieurs à 60 000€/an.(rappelant qu’il y a une taxe assurance terrorisme. 239 victime du terrorisme de 2015 à 2017 contre 390 femmes tuées par leur compagnon ou ex). 9/ Abolition de la loi éloignement géographique volontaire qui en plus d'être anti constitutionnel, contre les droits fondamentaux de liberté de circulation, de liberté et de sécurité, maintient les femmes dans une incapacité d'emploi (immobilité professionnelle) incapacité de trouver un logement décent (limité à trouver un logement près de leur ex violent- ceux utilisant egv ) sous le chantage nauséabond d'arracher les enfants aux mères. 10/ Pour lutter contre le “plafond de verre” , qui est la discrimination des femmes dans l’emploi; la parité imposée pour les oligarques doit être imposée dans le marché de l’emploi. Pour lutter contre l’inégalité des salaires : affichage obligatoire des revenus dans les entreprises. 11/ Limiter les revenus des grands patrons, aucun directeur d'entreprise ne devrait toucher un salaire mensuel équivalent à des milliers d emplois. Limiter les revenus (comprenant prime, dividente etc..) à 8 fois supérieur à l’employé le moins rémunéré de l’entreprise. Ce qui aura pour effet de directement limité la corruption, puisque les patrons gagneraient moins que les politiques. 12/ –DEMISSION SCHIAPPA ! La reconduction d’un Ministère des Droits des Femmes et des Enfants avec les moyens budgétaires nécessaires. 13) Introduction des femmes dans l’histoire et de l’histoire des femmes! primaire : Olympe de gouge, theroigne de mericourt, marie pape carpantier et Louise michel en primaire. 6eme- mulâtre solitude 5eme l’exclusion des femmes par napoléon et proudhon histoire de lumina sophie des suffragettes -hubertine auclert. 4eme-3eme lucie aubrac -charlotte delbo 3eme christiane faure et simone veil 2de (tout cursus) simone de beauvoir 1ere christine delphy - andrea dworkin terminale : susan faludi et Francis depuis deri LUTTE CONTRE LES VIOLENCES - 1 - mise en place de la convention d Istanbul ! (adoption de la charte espagnol reprise par l'association prenons la une) 13) - Création (comme au canada) de tribunaux spécialisés violences intra-familiale. Les acteurs spécialisés après une formation supplémentaire a leurs parcours “simple” avec une obligation de stage de 3 mois auprès des victimes (au sein d association/centre médicaux). 14) -L’abrogation des divorces sans juge (avec enfant). Sans enfant et violence retrait de l’ingérence de l’état avec une dissolution du mariage identique à la dissolution du pacs. 15) -La mise en place d'une autorité administrative indépendante défenseuse des droits des femmes et des enfants. chargé de défendre les droits des femmes et des enfants non seulement face aux administrations mais dispose également de prérogatives particulières en matière de promotion des droits de l'enfant, de lutte contre les discriminations, du respect de la déontologie des activités de sécurité, de santé, de communication.Pouvant sanctionner les médias comme le CSA, les tribunaux comme le défenseur des droits.Son administration prend la forme d’une autorité administrative dont l'indépendance est garantie par la Constitution. La.le titulaire ne sera pas nommé par le gouvernement ou élu, mais élu par les associations féministes, associations femmes handicapées, associations d’aides aux femmes victimes des violences conjugales.Durée de vie minimum obligatoire 50 ans, le temps de s’assurer que les pratiques,les coutumes,lois maintenant les inégalités du aux sexes et ceux qui ne sont pas dans l'intérêt des enfants disparaissent définitivement de notre culture. 16) - Développement des UMJ (Unités Médico Judicaires) et UMJ pédiatriques sur le territoire. 17) - La mise en place de l’ordonnance de protection provisoire, immédiate après dépôt plainte avec ITT délivrée par les commissariats. 18) - Le viol en plus de l’introduction dans le respect de la convention d’Istanbul le viol est défini comme crime contre l’humanité, imprescriptible et si sur mineur avec fait aggravant de lien familiale (inceste ) il devient irréfragable. 19) Le maintien de la MIPROF ((Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains). 20) confiscation obligatoire et immédiate des armes a feux pendant 5 ans après dépôt de plainte de violence conjugale. (rapelant que le gouvernement macron n’hesite pas a confisqué des lunettes de natation aux gilets jaunes pour des raisons de “sécurité”).130 femmes tuées par an. 21) abrogation de la loi coparentalité 2002, visant a maintenir les femmes dans les obligations du mariage, revenir a celle de 1975. 1 parent avec l'autorité, la mère jusqu'a 13 ans. 22) Saisine directe par le 3919 de chaque procureur de France concerné par un appel, afin qu’il ne soit plus possible d’affirmer aux victimes qu’elles n’ont rien tenté pour leur sauvegarde en amont de la rupture. Augmentation substantielle des amendes et des dommages-intérêts dus par les bourreaux, afin qu’ils autofinancent le système de protection et la réparation des victimes qu’ils ont occasionnés. 27) Mise en place du bracelet électronique avec activation de la puce GPS en cas de présence dans le périmètre de résidence de la victime afin de protéger sa vie réellement et définitivement. 30) Application stricte des lois en vigueur, y compris de la Convention d’Istanbul, afin de retirer le pouvoir au violent de pouvoir faire perdurer ses violences sur le reste de la famille. 31) Fin de l’utilisation du terme de « conflit » parental puisque dans le cadre de violences conjugales, qui sont un délit, il s’agit de tyrannie, de bourreau et de victime. Fin de l’utilisation des termes “drame familiale” “drame passionnel” quand des femmes sont tuées! Respecter le terme préconisé par les ONG internationales : feminicide. 32/ retrait du projet de loi justice 33/ imposer l affichage des taux de réussite des avocats 34/ plus d auto gestion des notaires, medecins, juges, avocat - triparti obligatoire 35/ retrait de toutes les taxes depuis SARKOZY 36/ obligation d affichage mairie et site internet pour le gouvernement des dépenses individuelles des élus et de l'état

Ouvrir

Etat Si vous avez été amené à recruter du personnel, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :


1/ fin de l'imposition au foyer- individuelle part de l enfant à la mère 2/abrogation de la coparentalité 2002 3/ affichage obligatoire des salaires 4/ la parité obligatoire dans les entreprise privées 5/prestation compensatoire et obligatoire non pas pendant le mariage mais dès le 1er enfant. (plus de lamoitié naissent hors mariage) 6/ revalorisation des retraites des femmes 7/ revalorisation des pension alimentaires, retrait de l'imposition des pension alimentaires! 8/une allocation ou une assurances femmes victimes de violence à payer exclusivement par les hommes et les individus au revenus supérieurs à 60 000€/an.(rappelant qu’il y a une taxe assurance terrorisme. 239 victime du terrorisme de 2015 à 2017 contre 390 femmes tuées par leur compagnon ou ex). 9/ Abolition de la loi éloignement géographique volontaire qui en plus d'être anti constitutionnel, contre les droits fondamentaux de liberté de circulation, de liberté et de sécurité, maintient les femmes dans une incapacité d'emploi (immobilité professionnelle) incapacité de trouver un logement décent (limité à trouver un logement près de leur ex violent- ceux utilisant egv ) sous le chantage nauséabond d'arracher les enfants aux mères. 10/ Pour lutter contre le “plafond de verre” , qui est la discrimination des femmes dans l’emploi; la parité imposée pour les oligarques doit être imposée dans le marché de l’emploi. Pour lutter contre l’inégalité des salaires : affichage obligatoire des revenus dans les entreprises. 11/ Limiter les revenus des grands patrons, aucun directeur d'entreprise ne devrait toucher un salaire mensuel équivalent à des milliers d emplois. Limiter les revenus (comprenant prime, dividente etc..) à 8 fois supérieur à l’employé le moins rémunéré de l’entreprise. Ce qui aura pour effet de directement limité la corruption, puisque les patrons gagneraient moins que les politiques. 12/ –DEMISSION SCHIAPPA ! La reconduction d’un Ministère des Droits des Femmes et des Enfants avec les moyens budgétaires nécessaires. 13) Introduction des femmes dans l’histoire et de l’histoire des femmes! primaire : Olympe de gouge, theroigne de mericourt, marie pape carpantier et Louise michel en primaire. 6eme- mulâtre solitude 5eme l’exclusion des femmes par napoléon et proudhon histoire de lumina sophie des suffragettes -hubertine auclert. 4eme-3eme lucie aubrac -charlotte delbo 3eme christiane faure et simone veil 2de (tout cursus) simone de beauvoir 1ere christine delphy - andrea dworkin terminale : susan faludi et Francis depuis deri LUTTE CONTRE LES VIOLENCES - 1 - mise en place de la convention d Istanbul ! (adoption de la charte espagnol reprise par l'association prenons la une) 13) - Création (comme au canada) de tribunaux spécialisés violences intra-familiale. Les acteurs spécialisés après une formation supplémentaire a leurs parcours “simple” avec une obligation de stage de 3 mois auprès des victimes (au sein d association/centre médicaux). 14) -L’abrogation des divorces sans juge (avec enfant). Sans enfant et violence retrait de l’ingérence de l’état avec une dissolution du mariage identique à la dissolution du pacs. 15) -La mise en place d'une autorité administrative indépendante défenseuse des droits des femmes et des enfants. chargé de défendre les droits des femmes et des enfants non seulement face aux administrations mais dispose également de prérogatives particulières en matière de promotion des droits de l'enfant, de lutte contre les discriminations, du respect de la déontologie des activités de sécurité, de santé, de communication.Pouvant sanctionner les médias comme le CSA, les tribunaux comme le défenseur des droits.Son administration prend la forme d’une autorité administrative dont l'indépendance est garantie par la Constitution. La.le titulaire ne sera pas nommé par le gouvernement ou élu, mais élu par les associations féministes, associations femmes handicapées, associations d’aides aux femmes victimes des violences conjugales.Durée de vie minimum obligatoire 50 ans, le temps de s’assurer que les pratiques,les coutumes,lois maintenant les inégalités du aux sexes et ceux qui ne sont pas dans l'intérêt des enfants disparaissent définitivement de notre culture. 16) - Développement des UMJ (Unités Médico Judicaires) et UMJ pédiatriques sur le territoire. 17) - La mise en place de l’ordonnance de protection provisoire, immédiate après dépôt plainte avec ITT délivrée par les commissariats. 18) - Le viol en plus de l’introduction dans le respect de la convention d’Istanbul le viol est défini comme crime contre l’humanité, imprescriptible et si sur mineur avec fait aggravant de lien familiale (inceste ) il devient irréfragable. 19) Le maintien de la MIPROF ((Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains). 20) confiscation obligatoire et immédiate des armes a feux pendant 5 ans après dépôt de plainte de violence conjugale. (rapelant que le gouvernement macron n’hesite pas a confisqué des lunettes de natation aux gilets jaunes pour des raisons de “sécurité”).130 femmes tuées par an. 21) abrogation de la loi coparentalité 2002, visant a maintenir les femmes dans les obligations du mariage, revenir a celle de 1975. 1 parent avec l'autorité, la mère jusqu'a 13 ans. 22) Saisine directe par le 3919 de chaque procureur de France concerné par un appel, afin qu’il ne soit plus possible d’affirmer aux victimes qu’elles n’ont rien tenté pour leur sauvegarde en amont de la rupture. Augmentation substantielle des amendes et des dommages-intérêts dus par les bourreaux, afin qu’ils autofinancent le système de protection et la réparation des victimes qu’ils ont occasionnés. 27) Mise en place du bracelet électronique avec activation de la puce GPS en cas de présence dans le périmètre de résidence de la victime afin de protéger sa vie réellement et définitivement. 30) Application stricte des lois en vigueur, y compris de la Convention d’Istanbul, afin de retirer le pouvoir au violent de pouvoir faire perdurer ses violences sur le reste de la famille. 31) Fin de l’utilisation du terme de « conflit » parental puisque dans le cadre de violences conjugales, qui sont un délit, il s’agit de tyrannie, de bourreau et de victime. Fin de l’utilisation des termes “drame familiale” “drame passionnel” quand des femmes sont tuées! Respecter le terme préconisé par les ONG internationales : feminicide. 32/ retrait du projet de loi justice 33/ imposer l affichage des taux de réussite des avocats 34/ plus d auto gestion des notaires, medecins, juges, avocat - triparti obligatoire 35/ retrait de toutes les taxes depuis SARKOZY 36/ obligation d affichage mairie et site internet pour le gouvernement des dépenses individuelles des élus et de l'état

Ouvrir